A l’homme qui a abusé d’elle

Par Tënk & Mediapart

Hiver 2003. Lucie Tremblay prend sa voiture pour rejoindre son village natal. Pour donner en main propre une lettre à celui qui a abusé d’elle de 8 à 12 ans. Pour lui remettre « la honte qu’elle porte depuis 30 ans ». Elle filme ce périple.

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Une décennie après ce voyage douloureux, son fils Loïc Darses retrouve ces enregistrements et en fait ce film de 29 minutes. Elle pis son char mélange les images tournées en DV par Lucie Tremblay dans l’émotion et la colère à d’autres images tournées au Québec. Un hommage au courage d’une femme qui ne voulait plus se taire car « c’est les morts qui vivent avec le silence ».

Désolé, les droits de diffusion de ce film
sur Mediapart ont expiré.

Elle pis son char, Canada (Québec), 2015, 29 minutes // réalisateur : Loïc Darses // Image : Lucie Tremblay et Hubert Auger // Son : Amélie Hardy et Philippe Lefebvre // Montage : Amélie Hardy // Production et diffusion : Loïc Darses, Ecole des Médias

Autre documentaire à voir en ce moment sur Mediapart, en partenariat avec Tënk : Out of the Present, de Andrei Ujica

logo-noir-2
Tënk, chaque semaine, 10 nouveaux documentaires.

Tënk est un site de vidéos sur abonnement (6 euros par mois, 60 euros par an) lancé à l’été 2016 et qui propose 10 nouveaux documentaires par semaine, organisés par plages thématiques : Écologie, Politique, Arts, Grands entretiens, Festivals, Coups de cœur, Films d’écoles, Doc monde…

Plus de détails avec l’interview d’un de ses initiateurs, Jean-Marie Barbe, et les perspectives un an après son lancement.

Déjà diffusés sur Mediapart dans le cadre de ce partenariat :
Eugène Gabana, le pétrolier, de Jeanne Delafosse & Camille Plagnet
Don Pauvros de la Manche, de Guy Girard
L’Arbre sans fruit, dAïcha Macky
Une fenêtre ouverte, de Khady Sylla
La Pépinière du désert
, de Laurent Chevallier
Palazzo delle Aquile, de Stefano Savona, Alessia Porto & Ester Sparatore
Chili, la mémoire obstinée, de Patricio Guzmán
Le Libraire de Belfast, dAlessandra Celesia
L’Hypothèse du Mokélé-Mbembé, de Marie Voignier
Samir dans la poussière, de Mohamed Ouzine
Anaïs s’en va-t-en guerre, de Marion Gervais
La Vie après la mort d’Henrietta Lacks, de Mathias Théry
Mafrouza, 1re partie, d’Emmanuelle Demoris
Le COD et le coquelicot, de Jeanne Paturle & Cécile Rousset
Movement (R)evolution Africa, de Joan Frosch & Alla Kovgan
Mare Magnum, d’Ester Sparatore & Letizia Gullo
Vers la tendresse, d’Alice Diop
Uzu, de Gaspard Kuentz
Territory, dEleanor Mortimer
Les Bureaux de Dieu, de Claire Simon
Voyage autour de ma chambre, d’Olivier Smolders
Les Ramasseurs d’herbes marines, de Maria Murashova
Zuoz, de Daniella Marxer
Pour Ulysse, de Giovanni Cioni
Le repos des braves, de Guillaume Brac
Jean Painlevé, fantaisie pour biologie marine, de François Lévy-Kuentz
La Visite-Versailles, de Pippo Delbono
La colère est dans le vent, d’Amina Weira
Reprendre l’été, de Magali Bragard & Séverine Enjolras
Le Cri de la tourterelle, de Sani Elhadj Magori
Les Médiatrices, de Sani Elhadj Magori
Coûte que coûte, de Claire Simon
Létrange histoire d’une expérience urbaine, de Julien Donada.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous