A l’homme qui a abusé d’elle

Par Tënk & Mediapart

Hiver 2003. Lucie Tremblay prend sa voiture pour rejoindre son village natal. Pour donner en main propre une lettre à celui qui a abusé d’elle de 8 à 12 ans. Pour lui remettre « la honte qu’elle porte depuis 30 ans ». Elle filme ce périple.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une décennie après ce voyage douloureux, son fils Loïc Darses retrouve ces enregistrements et en fait ce film de 29 minutes. Elle pis son char mélange les images tournées en DV par Lucie Tremblay dans l’émotion et la colère à d’autres images tournées au Québec. Un hommage au courage d’une femme qui ne voulait plus se taire car « c’est les morts qui vivent avec le silence ».