«Le meurtre de Fred Hampton», documentaire réquisitoire sur la mort d’un leader des Black Panthers

Chicago, 1968. Décidés à faire le portrait du leader charismatique des Black Panthers de l’Illinois, Mike Gray et Howard Alk se retrouvent au cours du film confrontés à son assassinat. Les deux réalisateurs sont brutalement aspirés dans une enquête qui sera le seul rempart tangible face aux allégations de la police. « On peut assassiner un combattant, déclare Fred Hampton dans ce film, mais pas le combat. »

Ce documentaire est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Tënk & Mediapart

5 octobre 2018 à 12h58

Fred Hampton fut assassiné dans son appartement, pendant son sommeil, lors d'un assaut mené par le FBI et des policiers du Chicago Police Department. L'assaut avait été préparé par l'agent infiltré O'Neil, qui avait réussi à devenir garde du corps d'Hampton. Mark Clark, qui dirigeait la section de Peoria (Illinois) du BPP (Black Panther Party), fut également tué lors de l'assaut. Les survivants, dont la fiancée d'Hampton enceinte de huit mois, Deborah Johnson, furent tous inculpés de « tentative de meurtre » sur les policiers, bien qu'aucune balle n'ait été tirée. La manipulation du FBI fut tellement explicite qu'elle mena à des inculpations pour obstruction d'enquête contre le procureur général Hanrahan.

« Distants du narcissisme postmoderne complaisant et hurlé à la Michael Moore, mais aussi du cinéma militant à sens unique, les deux réalisateurs de Chicago réussissent un acte humble de recherche de la vérité, écrit Federico Rossin, historien du cinéma, en présentation de ce film. Ils prennent appui sur une enquête de terrain rigoureuse et indépendante, afin de nous donner un aperçu éclairant du travail social – et socialiste – des Panthers dans les ghettos des Noirs. »

Désolé, les droits de diffusion de ce film
sur Mediapart ont expiré.

The Murder of Fred Hampton, 89 min, États-Unis, 1971 // Réalisation : Howard Alk, Mike Gray // Production : Film Group

Autres documentaire à voir sur Tënk en ce moment :
Trois documentaires belges afin de découvrir, à l'occasion du Festival international du film francophone de Namur, la diversité de ce cinéma.
Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère... de René Allio
Retour en Normandie, de Nicolas Philibert en écho à ce film de René Allio
La Maison de la radio, de Nicolas Philibert

Tënk est un site de vidéos sur abonnement (6 euros par mois, 60 euros par an) lancé à l’été 2016 et qui propose 10 nouveaux documentaires par semaine, organisés par plages thématiques : écologie, politique, arts, grands entretiens, festivals, coups de cœur, films d’écoles, docs monde… Plus de détails avec l’interview d’un de ses initiateurs, Jean-Marie Barbe.

Déjà diffusés sur Mediapart dans le cadre de ce partenariat :

Georges de La Tour, par Alain Cavalier (toujours visible sur Mediapart)
Ô mon corps, de Laurent Aït Benalla
J
asmine, d’Alain Ughetto
Le Rêve de Nikolay, de Maria Karaguiozova
Que reste-t-il
, de Ludivine Henry
Onze footballeurs en or, de Jean-Christophe Rosé
Place à la révolution
, de Parfait Kaboré
Le Champ des visions, de Boris Van der Avoort
Calabria
, de Pierre-François Sauter
Miss Rain, de Charlie Petersmann
La Capture
, de Geoffrey Lachassagne
D’amore si vive, de Silvano Agosti
Eugène Gabana, le pétrolier, de Jeanne Delafosse & Camille Plagnet
Don Pauvros de la Manche, de Guy Girard
L’Arbre sans fruit, d’Aïcha Macky
Une fenêtre ouverte, de Khady Sylla
La Pépinière du désert
, de Laurent Chevallier
Palazzo delle Aquile, de Stefano Savona, Alessia Porto & Ester Sparatore
Chili, la mémoire obstinée, de Patricio Guzmán
Le Libraire de Belfast, d’Alessandra Celesia
L’Hypothèse du Mokélé-Mbembé, de Marie Voignier
Samir dans la poussière, de Mohamed Ouzine
Anaïs s’en va-t-en guerre, de Marion Gervais
La Vie après la mort d’Henrietta Lacks, de Mathias Théry
Mafrouza, 1re partie, d’Emmanuelle Demoris
Le COD et le coquelicot, de Jeanne Paturle & Cécile Rousset
Movement (R)evolution Africa, de Joan Frosch & Alla Kovgan
Mare Magnum, d’Ester Sparatore & Letizia Gullo
Vers la tendresse, d’Alice Diop
Uzu, de Gaspard Kuentz
Territory, d’Eleanor Mortimer
Les Bureaux de Dieu, de Claire Simon
Voyage autour de ma chambre, d’Olivier Smolders
Les Ramasseurs d’herbes marines, de Maria Murashova
Zuoz, de Daniella Marxer
Pour Ulysse, de Giovanni Cioni
Le Repos des braves, de Guillaume Brac
Jean Painlevé, fantaisie pour biologie marine, de François Lévy-Kuentz
La Visite-Versailles, de Pippo Delbono
La colère est dans le vent, d’Amina Weira
Reprendre l’été, de Magali Bragard & Séverine Enjolras
Le Cri de la tourterelle, de Sani Elhadj Magori
Les Médiatrices, de Sani Elhadj Magori
Coûte que coûte, de Claire Simon
L’Étrange Histoire d’une expérience urbaine, de Julien Donada
Out of the Present, d’Andrei Ujica
Elle pis son char, de Loïc Darses
Un amour d’été, de Jean-François Lesage
Vivre riche, de Joël Akafou
Le Hibou et la baleine, de Patricia Plattner
I’m Gone : a Film about Amy, de Geneviève Philippon & Julie Bourbonnais
Besos frios, de Nicolás Rincón Gille
Hopptornet, d’Axel Danielson & Maximilien Van Aertryck
D’amore si vive, de Silvano Agosti
La Capture
, de Geoffrey Lachassagne
Miss Rain
, de Charlie Petersmann
Calabria, de Pierre-François Sauter
Le Champ des visions, de Boris Van der Avoort
Place à la révolution
, de Parfait Kaboré
Il est des nôtres, de Jean-Christophe Meurisse.

Nos derniers documentaires

À la Une de Mediapart

Asie et Océanie
Les Chinois défient la répression dans la rue sur l’air de «L’Internationale»
Le mouvement de protestation contre les mesures anti-Covid s’est étendu ce week-end à l’ensemble de la Chine. Plus d’une cinquantaine d’universités se sont également mobilisées. Des slogans attaquent le Parti communiste chinois et son numéro un Xi Jinping. Une première depuis 1989. 
par François Bougon
Asie et Océanie — Entretien
« C’est un défi direct à Xi Jinping »
Pour le sinologue Zhang Lun, professeur d’études chinoises à Cergy-Paris-Université, le mouvement de protestation en Chine est dû au sentiment de désespoir, en particulier chez les jeunes, provoqué par les mesures draconiennes de lutte contre la pandémie. Pour la première fois, les nombreuses critiques envers le numéro un Xi Jinping sont passées des réseaux sociaux à la rue.
par François Bougon
Violences sexistes et sexuelles — Parti pris
Affaire Sofiane Bennacer : la présomption d’innocence n’est pas une assignation au silence
Après la médiatisation de l’affaire, l’acteur, mis en examen pour « viols », et la réalisatrice Valeria Bruni Tedeschi crient au non-respect de la présomption d’innocence. Ce principe judiciaire fondamental n’empêche pourtant ni la parole, ni la liberté d’informer, ni la mise en place de mesures conservatoires.
par Marine Turchi
Police — Enquête
À Bure, les liens financiers entre gendarmes et nucléaire mélangent intérêts publics et privés
En vigueur depuis 2018, une convention entre la gendarmerie nationale et l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs permet la facturation de missions de service public. Mais alors, dans l’intérêt de qui la police agit-elle ? Mediapart publie le document obtenu grâce à une saisine de la Cada.  
par Jade Lindgaard

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne