«Quand la police tue, les jeunes sont dans la rue»

Plus d'un millier de lycéens parisiens ont manifesté jeudi 6 novembre, après avoir bloqué une vingtaine d'établissements, pour exprimer leur indignation à la suite de la mort de Rémi Fraisse et pour protester contre les violences policières. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

  1. Les lycéens se sont donné rendez-vous place de la Nation ce jeudi matin après avoir bloqué leurs établissements. Ils ont défilé en direction de la place de la Bastille avant de rejoindre la place de l'Italie vers midi. 

Voir tous les portfolios