Vivre au pays, travailler au-delà

25 photos

Depuis presque deux ans, Vincent Jarousseau suit plusieurs familles à Denain, dans le Nord, pour le Forum Vies Mobiles. Son travail est restitué sous forme de quatre portfolios, publiés sur Mediapart. Des scènes de la vie intime, pour comprendre la dualité entre mobilités et ancrage territorial chez les classes populaires. Le premier épisode, diffusé en juin, était consacré à Guillaume, Aline et leurs enfants, une famille vivant du RSA depuis des années. Dans ce deuxième volet, l’auteur s’intéresse à d’autres membres de cette famille. Livreur, routier, ouvrier intérimaire dans le BTP ou aide à domicile, ils travaillent tous et souvent loin de chez eux.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

  1. © Vincent Jarousseau | Forum Vies Mobiles

    Denain (59), juillet 2017. Tanguy (au centre), 20 ans, le fils aîné de Guillaume (voir le 1er épisode), vient d'achever un BTS en maintenance industrielle. Il est le premier dans sa famille à avoir obtenu le bac et, de surcroît, à suivre des études supérieures. Dans l'attente des résultats, il profite du début de l'été avec sa copine Manon, son frère Rodrigue (à sa gauche) et son cousin Alan. L'essentiel de leurs loisirs et de leurs sorties se fait dans le cercle familial, autant par habitude que dans un souci de confiance.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Nos derniers portfolios

Portfolio — 15 photos
par Patrick Artinian
Portfolio — 20 photos
par Gabriel Gauffre et Sadak Souici / Agence Le Pictorium
Portfolio — 13 photos
par Rachida El Azzouzi

À la Une de Mediapart

Journal — France
Macron, la gauche Majax
Pour la majorité présidentielle et certains commentateurs zélés, Emmanuel Macron a adressé un « signal à la gauche » en nommant Élisabeth Borne à Matignon. Un tour de passe-passe qui prêterait à sourire s’il ne révélait pas la décomposition du champ politique orchestrée par le chef de l’État.
par Ellen Salvi
Journal — France
Élisabeth Borne à Matignon : le président choisit la facilité
Trois semaines après sa réélection, Emmanuel Macron a décidé de nommer Élisabeth Borne comme première ministre. À défaut d’élan ou de signal politique, le chef de l’État a opté pour un profil loyal, technique et discret, dans la veine de son premier quinquennat.
par Dan Israel et Ilyes Ramdani
Journal — France
Mineurs trans : des groupuscules conservateurs passent à l’offensive
Après la prétendue « théorie du genre », le mariage pour tous et la PMA, c’est la transidentité des mineurs qui attise une nouvelle panique morale en France. En 2021, plusieurs collectifs se sont fédérés autour de cette question et tentent d’influencer médecins et politiques dans leurs décisions.
par Rozenn Le Carboulec
Journal — France
Pédocriminalité : un an après sa création, la commission inceste au milieu du gué
Installée en mars 2021 à la suite de l’émergence du mouvement #MeToo inceste, la commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants poursuit son recueil de la parole des victimes, tout en faisant face aux premières résistances de la société.
par Hugo Lemonier