Antoine Perraud

Antoine Perraud a travaillé de 1986 à 2016 à France Culture, produisant notamment l’émission “Tire ta langue” à partir de 1991 (avec une interruption de 2006 à 2009 consacrée à “Jeux d'archives”). Il est l’auteur de documentaires historiques et littéraires: “Une vie, une œuvre” (Jacques Bainville, Confucius…), “Le Bon Plaisir” (Bronislaw Geremek, Pierre Combescot…), “Mitterrand pris aux mots”, ainsi que de séries d’été: 18 heures sur Elias Canetti, 10 heures sur Charles de Gaulle, 5 heures sur la télévision française de 1944 à 1964… Par ailleurs et de surcroît, il a régulièrement participé à l'émission que Laure Adler confia en 2004 à Élisabeth Lévy (avant que David Kessler ne l'en dessaisît en 2006) : “Le Premier Pouvoir”.

De 1987 à 2006, Antoine Perraud a été critique et grand reporter à Télérama, où il s'accomplit en introduisant le terme « bobo » (inventé par David Brooks) dans notre idiome en 2000, comme l’atteste la dernière édition du Grand Robert de la langue française

Diplômé du CFJ (Centre de formation des journalistes) en 1983, Antoine Perraud a régulièrement pris du champ : deux ans au Korea Herald (Séoul), DESS de correspondant de presse en pays anglophones, fondation “Journalistes en Europe”, préparation (aussi vaine qu'éphémère !) à l’agrégation d’histoire.

En 2007, il a publié La Barbarie journalistique (Flammarion), qui analyse, à partir des affaires Alègre, d’Outreau et de la prétendue agression du RER D, comment le droit de savoir peut céder le pas à la frénésie de dénoncer.

Membre du comité de lecture de la revue Médium (directeur: Régis Debray) depuis 2005, Antoine Perraud contribue depuis 2006 au supplément littéraire du quotidien La Croix. Fin 2007, il a rejoint Mediapart.

Publie, en octobre 2020, un pamphlet documenté : Le Capitalisme réel, ou la preuve par le virus (Éd. La Découverte).

Pour en savoir plus :
http://www.auditeurs-de-france-culture.asso.fr/?Dejeuner-Rencontre-du-29-janvier

Contacts

Twitter
@AntoinePerraud

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Marc Ferro: «J’ai voulu être historien, depuis toujours»

Idées — Entretien

Né en 1924 à Paris, Marc Ferro est décédé dans la nuit du 21 avril. Mediapart l’avait longuement rencontré en juin 2017, à l’occasion du centenaire de la révolution d’Octobre. Entretien audio et écrit dans lequel il retrace un itinéraire intellectuel hors norme, sa passion pour la Russie, pour le cinéma et ses engagements anticolonialistes.

Quand Vladimir Poutine reçoit la monnaie de sa pièce

International — Note de veille

Alors que Vladimir Poutine a mis à profit ce mois d’avril 2021 pour s’assurer de pouvoir demeurer à la tête de la Russie jusqu’en 2036, l’état de santé de Nalvany, la situation en Ukraine et les sanctions de Washington et Prague troublent le jeu. Revue de détail politique et stratégique.

Le prince Philip conduit six pieds sous terre dans une paix rageuse

Europe — Note de veille

Les funérailles, au château de Windsor, du prince Philip duc d’Édimbourg (1921-2021) ont donné lieu à un spectacle réglé comme du papier à musique, dans l’après-midi du samedi 17 avril. Toutefois, il fallait y déceler le contraire de ce qui s’y montrait. Démonstration, non sans surinterprétation…

Les noces manquées entre la télévision et la Commune

Les 150 ans de la Commune

À part avec Le Destin de Rossel, de Jean Prat, diffusé sous de Gaulle, et La Commune (Paris, 1871), de Peter Watkins, vue sous Chirac, la télévision française fut avare de chefs-d'œuvre proprement révolutionnaires. Arrêt sur paradoxes.

L’occupation du Grand Théâtre de Tours: «Oh les beaux jours» et «Fin de partie»

Arts — Reportage

Coup de sonde parmi les occupants du Grand Théâtre de Tours. Les uns luttent pour sauvegarder leurs droits qui régressent, les autres fomentent des hérésies anticapitalistes, pour que le prétendu monde d’après ne se fasse pas sans eux.

Napoléon et les Juifs: encager, encadrer, intégrer

Discriminations

Gérald Darmanin prône une politique envers les citoyens musulmans et assume de la calquer sur l’approche régressive de Napoléon à l’égard de ses sujets juifs, que l’Empereur entendait mater sous couvert d’intégration, comme l’a démontré Pierre Birnbaum.

A Nantes, au théâtre Graslin occupé, «on est en situation de pouvoir gagner»

Arts — Reportage

Une poignée de professionnels du spectacle, plutôt que de continuer à courber le dos, a pris les choses en main à Nantes. Dans un mélange d’angoisse, d’espoir, de fête et de lutte.

Le boomerang Sussex

Discriminations — Parti pris

L’entretien avec Meghan Markle et Harry de Sussex, diffusé dimanche 7 mars par CBS, se permet ce que n’avaient pas osé le duc et la duchesse de Windsor en 1936 : défier la monarchie britannique. Une nouvelle mèche yankee s’allume. Détonant.

«L’ordre à tout prix», documentaire sur la banalité de la brutalité policière

Medias — Chronique

Ce mardi à 23 h 15, France 2 diffuse un documentaire captivant : L’Ordre à tout prix, qui démontre comment, affolé par le mouvement des gilets jaunes, le pouvoir a laissé libre carrière au pire de l’appareil policier. Et en choquant sa meilleure part.

Un ouvrage détox face aux infox

Livres

Un livre alerte et documenté, de Roy Pinker, Fake News & viralité avant Internet, en quinze chapitres qui fonctionnent telles des piqûres de rappel, relie la question de la communication virale au fonctionnement de l’espace public à l’ère marchande.

Décryptage du credo capitaliste

Livres — Chronique

Dans Théologie du capital, essai percutant qui systématise les intuitions de Proudhon, Marx, ou encore Walter Benjamin, Édouard Jourdain démontre que l’économie, c’est la continuation de la doctrine de la foi par d’autres moyens.

A Villeurbanne, le Théâtre national populaire boit la tasse sans se noyer

Arts — Reportage

Gros plan sur un théâtre en souffrance : le TNP de Villeurbanne, dirigé par Jean Bellorini. À travers le destin d’une pièce de Valère Novarina, écrite à l’automne 2019 et publiée en octobre 2020 chez POL, passée de promesse d’Avignon à laissée-pour-compte le temps d’une pandémie. Être ou ne pas être au bout de ses peines ?

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Antoine Perraud
Journaliste à Mediapart

168 Billets

1 Éditions

Bertrand Russell, sauve-nous !

Billet de blog

La préparation d’un article pour Mediapart, « Aux origines de notre cauchemar politique : l’effet Le Pen en 1984 », fit l’effet d’un poison. Un antidote s’imposait. D’où cette archive audiovisuelle de Bertrand Russell datant de 1959 : un merveilleux secours face à des temps monstrueux...

Antiques mais vivaces souvenirs de Greenham Common

Billet de blog

Retour sur un reportage effectué voilà près de 40 ans, à Greenham Common, en Angleterre, où une trentaine de femmes – on ne parlait pas encore d'écoféministes – occupaient les abords d'une base devant accueillir des armes nucléaires américaines. Débuts d'une prise de conscience d'un petit bourgeois français, alors étudiant au Centre de formation des journalistes (CFJ)...

Du Trump-la-mort électoral

Billet de blog

Pour apprécier le spectacle de la convention républicaine de Charlotte (Caroline du Nord) et ce qui s’en suivra, un bref essai d’Antoine de Tarlé, « Trump, le mensonge au pouvoir », offre d’utiles clefs parfois désespérantes.

Mes 40 ans d’aveuglement volontaire sur Gabriel Matzneff

Billet de blog

Avant de le blâmer dans Mediapart en 2017, je me suis abusé sur l’abuseur Gabriel Matzneff. Occultant le pire, j’ai défendu sa liberté en croyant défendre la liberté : j’ai couvert un prédateur se faisant passer pour proie. Flash-back.

Pétain on y revient

Billet de blog

La sortie en DVD du film de Jean A. Chérasse (alias Vingtras pour le Club), La Prise de pouvoir par Philippe Pétain (1979), tombe à pic tant les temps se prêtent à une démonstration pédagogique et militante : à qui profite l'effondrement démocratique ?