Antoine Perraud

Antoine Perraud a travaillé de 1986 à 2016 à France Culture, produisant notamment l’émission “Tire ta langue” à partir de 1991 (avec une interruption de 2006 à 2009 consacrée à “Jeux d'archives”). Il est l’auteur de documentaires historiques et littéraires: “Une vie, une œuvre” (Jacques Bainville, Confucius…), “Le Bon Plaisir” (Bronislaw Geremek, Pierre Combescot…), “Mitterrand pris aux mots”, ainsi que de séries d’été: 18 heures sur Elias Canetti, 10 heures sur Charles de Gaulle, 5 heures sur la télévision française de 1944 à 1964… Par ailleurs et de surcroît, il a régulièrement participé à l'émission que Laure Adler confia en 2004 à Élisabeth Lévy (avant que David Kessler ne l'en dessaisît en 2006) : “Le Premier Pouvoir”.

De 1987 à 2006, Antoine Perraud a été critique et grand reporter à Télérama, où il s'accomplit en introduisant le terme « bobo » (inventé par David Brooks) dans notre idiome en 2000, comme l’atteste la dernière édition du Grand Robert de la langue française

Diplômé du CFJ (Centre de formation des journalistes) en 1983, Antoine Perraud a régulièrement pris du champ : deux ans au Korea Herald (Séoul), DESS de correspondant de presse en pays anglophones, fondation “Journalistes en Europe”, préparation (aussi vaine qu'éphémère !) à l’agrégation d’histoire.

En 2007, il a publié La Barbarie journalistique (Flammarion), qui analyse, à partir des affaires Alègre, d’Outreau et de la prétendue agression du RER D, comment le droit de savoir peut céder le pas à la frénésie de dénoncer.

Membre du comité de lecture de la revue Médium (directeur: Régis Debray) depuis 2005, Antoine Perraud contribue depuis 2006 au supplément littéraire du quotidien La Croix. Fin 2007, il a rejoint Mediapart.

Publie, en octobre 2020, un pamphlet documenté : Le Capitalisme réel, ou la preuve par le virus (Éd. La Découverte).

Pour en savoir plus :
http://www.auditeurs-de-france-culture.asso.fr/?Dejeuner-Rencontre-du-29-janvier

Contacts

Mail
antoine.perraud@mediapart.fr
Twitter
@AntoinePerraud

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Les révoltes logiques et la prose irrécusable d’Abdulrazak Gurnah

Littérature — Analyse

Quand l’écrivain natif de Zanzibar reçut le prix Nobel de littérature en octobre, nous avons décidé, à Mediapart, de ne lui rendre hommage qu’après l’avoir lu, éperdument. Voilà qui est fait, alors que Denoël réédite ses deux seuls romans traduits en français.

La justice russe liquide l’ONG Memorial, vigie des droits humains

Europe — Entretien

La Cour suprême russe a annoncé, mardi 28 décembre, la dissolution de l’ONG Memorial, pilier de la lutte contre les répressions. Une nouvelle étape dans l'offensive globale du pouvoir de Vladimir Poutine contre toute voix critique en Russie

Emmanuel Macron saisi par la débauche de la téléréalité

Télévision — Parti pris

Sur TF1, le président de la République s’est arrogé le droit de tout récapituler, pour son bon peuple et en vue d’une saison 2. La ficelle était si grosse que l’émission, « Où va la France ? », permit au corps électoral de comprendre où les menait ce beau parleur.

Le camp des Milles déjoue les horreurs à venir en décryptant celles du passé

Histoire — Reportage

Une exposition intitulée « Comment l’extrémisme veut tromper le peuple : les exemples de propagandes nazie et pétainiste » s’ouvre au camp des Milles. En ce site-mémorial unique et passionnant, le travail de mémoire n’est pas une vaine expression.

Edgar Laloum, tenant irréductible des accointances judéo-arabes

Livres — Entretien

Éducateur spécialisé ayant travaillé avec de jeunes Israéliens et Palestiniens, Edgar Laloum évoque, dans « Les Amandiers en fleurs de Jérusalem », sa vision des fraternités aussi intenables qu’indissociables entre un peuple occupant et un peuple occupé.

Ce qui relie sunnisme et chiisme, ce qui les délie

Présence du passé — Entretien

Sabrina Mervin (CNRS) et Stéphane Lacroix (CERI de Sciences-Po) éclaircissent les enjeux politiques, sociaux, économiques et bien entendu religieux qui opposent, depuis 632, deux traditions rivales de l’islam : le sunnisme et le chiisme.

Nicolas Werth : pourquoi le Kremlin veut en finir avec Memorial

La Russie selon Vladimir Poutine — Entretien

L’historien Nicolas Werth explique les enjeux de la possible dissolution, par la justice russe, de l’ONG Memorial. Celle-ci se consacre à documenter les crimes de la période soviétique, mettant ainsi des bâtons dans les roues du roman national poutinien.

Le Théâtre du Soleil testamentaire et combatif

Théâtre — Chronique

Ariane Mnouchkine et sa troupe présentent « L’Île d’or », spectacle d’une beauté achevée, qui puise en Asie l’énergie du désespoir. Ce théâtre, c’est ce qu’il reste quand on a tout perdu politiquement, à commencer par la bataille culturelle.

À Paris, l’hymne macabre à la vie d’une pièce québécoise

Théâtre — Chronique

« Les Filles du Saint-Laurent », pièce de Rébecca Déraspe créée à Paris, au Théâtre de la Colline, avant Montréal, conjugue choralité, sororité, écologie politique et attention extrême aux gens de peu. Sur fond de noyades radicales.

Comment nous sommes passés de la guerre des mots aux mots de la guerre civile

Politique — Chronique

En tempêtant avec inconséquence « nous sommes en guerre », les plus hautes autorités de l’État ont permis à une extrême droite française, ivre de revanche, de s’engouffrer dans la brèche. La haine est là et le scrutin l’attend. 

Aux origines de notre cauchemar politique : l’effet Le Pen en 1984

Culture-Idées

Jean-Marie Le Pen a semé ce que récolte aujourd’hui un essayiste raciste prêt pour la présidentielle. La fabrication du monstre politique date de... 1984. Retour, archives audiovisuelles à l’appui, sur une « Heure de vérité » symptomatique.

Joël Favreau, la deuxième guitare de Brassens, joue encore

Musique — Reportage

À l’occasion du centenaire de la naissance de Georges Brassens, le 22 octobre 2021, rencontre avec celui qui l’accompagna à la deuxième guitare, de 1971 à 1981 : Joël Favreau. Quarante ans après la mort du mentor, le disciple revisite et réinvente.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Antoine Perraud
Journaliste à Mediapart

168 Billets

1 Éditions

Bertrand Russell, sauve-nous !

Billet de blog

La préparation d’un article pour Mediapart, « Aux origines de notre cauchemar politique : l’effet Le Pen en 1984 », fit l’effet d’un poison. Un antidote s’imposait. D’où cette archive audiovisuelle de Bertrand Russell datant de 1959 : un merveilleux secours face à des temps monstrueux...

Antiques mais vivaces souvenirs de Greenham Common

Billet de blog

Retour sur un reportage effectué voilà près de 40 ans, à Greenham Common, en Angleterre, où une trentaine de femmes – on ne parlait pas encore d'écoféministes – occupaient les abords d'une base devant accueillir des armes nucléaires américaines. Débuts d'une prise de conscience d'un petit bourgeois français, alors étudiant au Centre de formation des journalistes (CFJ)...

Du Trump-la-mort électoral

Billet de blog

Pour apprécier le spectacle de la convention républicaine de Charlotte (Caroline du Nord) et ce qui s’en suivra, un bref essai d’Antoine de Tarlé, « Trump, le mensonge au pouvoir », offre d’utiles clefs parfois désespérantes.

Mes 40 ans d’aveuglement volontaire sur Gabriel Matzneff

Billet de blog

Avant de le blâmer dans Mediapart en 2017, je me suis abusé sur l’abuseur Gabriel Matzneff. Occultant le pire, j’ai défendu sa liberté en croyant défendre la liberté : j’ai couvert un prédateur se faisant passer pour proie. Flash-back.

Pétain on y revient

Billet de blog

La sortie en DVD du film de Jean A. Chérasse (alias Vingtras pour le Club), La Prise de pouvoir par Philippe Pétain (1979), tombe à pic tant les temps se prêtent à une démonstration pédagogique et militante : à qui profite l'effondrement démocratique ?