Antoine Perraud

Antoine Perraud a travaillé de 1986 à 2016 à France Culture, produisant notamment l’émission “Tire ta langue” à partir de 1991 (avec une interruption de 2006 à 2009 consacrée à “Jeux d'archives”). Il est l’auteur de documentaires historiques et littéraires: “Une vie, une œuvre” (Jacques Bainville, Confucius…), “Le Bon Plaisir” (Bronislaw Geremek, Pierre Combescot…), “Mitterrand pris aux mots”, ainsi que de séries d’été: 18 heures sur Elias Canetti, 10 heures sur Charles de Gaulle, 5 heures sur la télévision française de 1944 à 1964… Par ailleurs et de surcroît, il a régulièrement participé à l'émission que Laure Adler confia en 2004 à Élisabeth Lévy (avant que David Kessler ne l'en dessaisît en 2006) : “Le Premier Pouvoir”.

De 1987 à 2006, Antoine Perraud a été critique et grand reporter à Télérama, où il s'accomplit en introduisant le terme « bobo » (inventé par David Brooks) dans notre idiome en 2000, comme l’atteste la dernière édition du Grand Robert de la langue française

Diplômé du CFJ (Centre de formation des journalistes) en 1983, Antoine Perraud a régulièrement pris du champ : deux ans au Korea Herald (Séoul), DESS de correspondant de presse en pays anglophones, fondation “Journalistes en Europe”, préparation (aussi vaine qu'éphémère !) à l’agrégation d’histoire.

En 2007, il a publié La Barbarie journalistique (Flammarion), qui analyse, à partir des affaires Alègre, d’Outreau et de la prétendue agression du RER D, comment le droit de savoir peut céder le pas à la frénésie de dénoncer.

Membre du comité de lecture de la revue Médium (directeur: Régis Debray) depuis 2005, Antoine Perraud contribue depuis 2006 au supplément littéraire du quotidien La Croix. Fin 2007, il a rejoint Mediapart.

Publie, en octobre 2020, un pamphlet documenté : Le Capitalisme réel, ou la preuve par le virus (Éd. La Découverte).

Pour en savoir plus :
http://www.auditeurs-de-france-culture.asso.fr/?Dejeuner-Rencontre-du-29-janvier

Contacts

Mail
antoine.perraud@mediapart.fr
Twitter
@AntoinePerraud

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

Quand « La Grande Illusion » de Jean Renoir aimantait la furie antisémite de Céline

Livres — Chronique

Jean Narboni publie une étude fascinante : une allégorie politique sur la haine antisémite que suscita le film de Jean Renoir chez Céline et consorts, à sa sortie, en 1937. Voyage au bout du cinéma, de l’aversion d’autrui et des inclairvoyances.

À Bobigny : « Mandela », un flambeau dans nos ténèbres

Théâtre — Chronique

La Maison de la Culture de Bobigny (MC 93) présente « Mandela, du veld à la présidence ». Ce spectacle de Xavier Marchand retrace le destin du symbole de la lutte contre l’apartheid en Afrique du Sud, à partir de ses écrits publics et intimes. On en sort en sachant où donner de la tête, ici et maintenant.

Une tragédie française : le destin de l’éditeur Jacques Schiffrin

Livres — Chronique

Créateur de la Bibliothèque de la Pléiade, Jacques Schiffrin fut licencié par Gaston Gallimard à l’automne 1940, en application des lois antijuives. Dans un livre glaçant, Amos Reichman détaille la machine infernale qui s’enclencha. À méditer.

Le vendre ou non : les librairies indépendantes aux prises avec le livre d’Éric Zemmour

Livres

Le dernier livre du polémiste d’extrême droite n’est pas sorti « en librairie », mais dans certaines librairies et dans les grandes surfaces. Non sans gêne, voire indignation.

La preuve thérapeutique par Gluck à l’Opéra de Paris

Musique — Chronique

La reprise d’« Iphigénie en Tauride » de Gluck au Palais Garnier, dans la mise en scène de Krzysztof Warlikowski, s'impose en classique prémonitoire. Le spectacle propose une thérapie familiale et planétaire face à toute extinction de l’espèce.

Le pape sonne le tocsin en Hongrie

Europe — Parti pris

À Budapest pour quelques heures le 12 septembre, le pape François a tenté, par la seule force du verbe, de « désorbániser » l’Europe en délégitimant le premier ministre hongrois Viktor Orbán. L’exercice s’est avéré aussi salutaire que délicat.

Commémorations du 11 septembre 2001 : l’Amérique fait de son pire

Amérique du Nord — Chronique

Revivant minute par minute les attentats d’il y a 20 ans, scandant le nom des victimes, écoutant le plus souvent des paroles creuses, l’Amérique est apparue plus figée que résiliente, aspirée par son trauma, ballotée d’un chaos l’autre.

De l’exemple politique canadien

Amérique du Nord

Le débat télévisé, en français, opposant les principaux responsables politiques canadiens, avant les élections du 20 septembre, n’était pas sans écho avec la situation française. Mais tel un miroir inversé : confiance en soi donc ouverture aux autres.

Philippe Jaenada au sommet de son art avec « Au printemps des monstres »

La rentrée littéraire de septembre 2021 (3/15)

C’est un roman de 752 pages qui se lit sans relâche. L’auteur y démonte avec puissance et finesse un infanticide ayant mis la France en émoi au printemps 1964 : l’affaire de « l’étrangleur ».

Et le sérum fut : les religions face à la vaccination contre le Covid

Vaccins : une course sans fin — Note de veille

Dans ce monde interdépendant aux prises avec la pandémie, les religions auront joué la carte de la santé et donc du vaccin. À la fureur de minorités intégristes souvent promptes à préférer la mort sacrificielle à l’intelligence du bien commun.

Le cinéaste Bruno Dumont flaire la sainteté humaine et vomit la télé aliénante

Cinéma — Entretien

« France », le film de Bruno Dumont qui sort en salles ce 25 août, charrie une rage et une mise en demeure d’inspiration péguyste, à propos de ce que meut et défait en nous une chaîne d’info en continu. Entretien avec un cinéaste qui se cabre à bloc.

Joséphine Baker, Gisèle Halimi et le Panthéon : le bonneteau de Macron

Culture-Idées — Parti pris

L’Élysée annonce ce 23 août : « Joséphine Baker sera honorée au Panthéon le 30 novembre. » Décryptage d’une décision : Emmanuel Macron entend lever l’hypothèque Gisèle Halimi, tout en rassurant la droite et en exauçant la gauche.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Antoine Perraud
Journaliste à Mediapart

168 Billets

1 Éditions

Bertrand Russell, sauve-nous !

Billet de blog

La préparation d’un article pour Mediapart, « Aux origines de notre cauchemar politique : l’effet Le Pen en 1984 », fit l’effet d’un poison. Un antidote s’imposait. D’où cette archive audiovisuelle de Bertrand Russell datant de 1959 : un merveilleux secours face à des temps monstrueux...

Antiques mais vivaces souvenirs de Greenham Common

Billet de blog

Retour sur un reportage effectué voilà près de 40 ans, à Greenham Common, en Angleterre, où une trentaine de femmes – on ne parlait pas encore d'écoféministes – occupaient les abords d'une base devant accueillir des armes nucléaires américaines. Débuts d'une prise de conscience d'un petit bourgeois français, alors étudiant au Centre de formation des journalistes (CFJ)...

Du Trump-la-mort électoral

Billet de blog

Pour apprécier le spectacle de la convention républicaine de Charlotte (Caroline du Nord) et ce qui s’en suivra, un bref essai d’Antoine de Tarlé, « Trump, le mensonge au pouvoir », offre d’utiles clefs parfois désespérantes.

Mes 40 ans d’aveuglement volontaire sur Gabriel Matzneff

Billet de blog

Avant de le blâmer dans Mediapart en 2017, je me suis abusé sur l’abuseur Gabriel Matzneff. Occultant le pire, j’ai défendu sa liberté en croyant défendre la liberté : j’ai couvert un prédateur se faisant passer pour proie. Flash-back.

Pétain on y revient

Billet de blog

La sortie en DVD du film de Jean A. Chérasse (alias Vingtras pour le Club), La Prise de pouvoir par Philippe Pétain (1979), tombe à pic tant les temps se prêtent à une démonstration pédagogique et militante : à qui profite l'effondrement démocratique ?