Dominique Bry

Critique BD, séries TV, polars @Diacritik. Sur Mediapart de mars 2008 à mai 2015. Voir ses activités dans le club

Ses Derniers articles

  • Pinocchio, conte défait

    Par
    Vidéo dans l'article. Vidéo dans l'article.

    Foisonnant, désespéré, généreux, déjanté, cynique, drôle et extrême, le Pinocchio de Winshluss paru en novembre 2008 chez Les Requins Marteaux. De l’œuvre de Carlo Collodi, il a fait un conte désabusé et très peu féerique. Jusqu’au 7 avril, Pinocchio s’expose à la galerie Vallois à Paris. Rencontre avec un auteur en colère et son galeriste.

  • «Le Dahlia noir» en BD, Mediapart suit l'affaire (1/4)

    Par
    Vidéo accessible dans le corps de l'article. Vidéo accessible dans le corps de l'article.

    En exclusivité, Mediapart vous raconte dans une série de cinq articles l'adaptation en bande dessinée d'un des plus grands polars de ces trente dernières années, Le Dahlia noir, de James Ellroy. Première rencontre : les premiers travaux du dessinateur, Miles Hyman.

  • 2011, une année de BD en trompe-l’œil ?

    Par
     © DB © DB

    Année après année, on lui promet l'apocalypse, l'éclatement de sa bulle, la fin des petits éditeurs et des indépendants. La bande dessinée doit-elle «produire plus pour gagner plus»? Telle est la question que Gilles Ratier, secrétaire général de l'ACBD (Association des critiques et journalistes de bandes dessinées), pose en exergue de son rapport annuel. Sans toutefois y répondre.Éclairages et mise en perspective.

  • Valérian au pays des gros nez, un space opéra comique de Manu Larcenet

    Par et

    Il aurait pu choisir de donner une suite aux aventures des Schtroumpfs (bonnet oblige), mais non. Le père du Combat ordinaire, Manu Larcenet, revisite les aventures extraordinaires et galactiques de Valérian dans L'Armure du Jakolass. Entretien déjanté.

  • Le sursaut révolutionnaire de la BD

    Par
     © Esam Caen © Esam Caen

    Willis from Tunis est né au soir du 13 janvier, quand Ben Ali «utilisait sa dernière cartouche» dans un discours télévisé. Nadia Khiari décide alors de publier sur la toile les aventures d’un chat tunisien à la langue pleine d’irrévérence. Les printemps arabes ont mis en évidence la capacité du dessin, de la bande dessinée à être plus qu’un médium de divertissement: un témoin de son temps. Par Dominique Bry

  • Enki Bilal: Shakespeare après l'apocalypse

    Par et

    Avec Julia & Roem, Enki Bilal publie le deuxième volet d'une nouvelle trilogie commencée avec Animal'z qui raconte la renaissance de l'humanité après le «coup de sang» de la planète. Après le western qui inspirait le premier album, l'auteur des cycles du Monstre et Nikopol s'attaque à la tragédie élisabéthaine.

  • Manu Larcenet: entrez dans la transe

    Par et

    Avec Blast, Manu Larcenet a mis de côté les histoires douces-amères et poétiques qui ont fait son succès, il s’est tourné vers la noirceur. Deuxième volet d’une série qui comptera quatre tomes, «L’Apocalypse selon Saint Jacky» est un éloge de ceux qui ne marchent pas droit.

    Propos recueillis par Dominique Bry et Vincent Truffy

  • «Polina», corps et graphique

    Par et
     © Vidéo dans l'article © Vidéo dans l'article

    On avait laissé Bastien Vivès auréolé de la gloire d'un prix à Angoulême en 2009 pour Le Goût du chlore. Il a continué de chercher, de publier et de s'affirmer et propose aujourd'hui une œuvre maîtresse sur la danse, Polina. Propos recueillis par Dominique Bry et Vincent Truffy

  • Philippe Geluck, entretien malpoli !

    Par et

    Philippe Geluck, c'est le type gentil qui dessine des chats et parlechez Drucker. Du moins était-ce ce que le public français pouvaitcroire jusqu'à la parution de Geluck se lâche, textes et dessins impolis fin septembre. Car il a été aussi un fantasque Docteur G, spécialiste des maladies orphelino-sub-réalistes, et, depuis la fin de ses expériences télévisuelles, est redevenu chroniqueur au Soir de Bruxelles et à Siné Hebdo de Paris. Avec, forcément, moins de préventions et de pudeurs, et pas mal de férocité.

    Entretien réalisé par Dominique Bry et Vincent Truffy

  • Art Spiegelman : « Créer, c'est sculpter son vomi »

    Par et

    Depuis Maus, dont le premier tome est paru en 1987 en France, Art Spiegelman est devenu une référence du roman graphique. Au point d'éclipser presque le reste de son œuvre. A l'occasion d'une exposition consacrée à son travail, à Paris, Mediapart l'a rencontré pour un entretien, dans lequel il détaille le processus de création, ses moteurs et ses inspirations, où il revient sur l'Holocauste, le 11-Septembre, médite sur le livre et ses rapports avec internet, et nous donne sa vision de l'Amérique après l'élection de Barack Obama à la présidence.

    Propos recueillis par Dominique Bry et Vincent Truffy, traduction Dominique Bry.