Fanny Pigeaud

Ses Derniers articles

  • En Afrique, des paysans en lutte contre « l’agro-colonialisme »

    Par
     © Photo Sia Kambou / AFP © Photo Sia Kambou / AFP

    Opposés à la stratégie d’une « révolution verte » qui promeut une agriculture techno-industrielle, des producteurs africains plaident pour l’agroécologie et boycottent le sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires qui s’ouvre jeudi 23 septembre à New York.

  • Le Cameroun, un eldorado pour les multinationales peu scrupuleuses

    Par
    Des affiches à l'effigie de "Tara", la mascotte de la Coupe d’Afrique des nations, sur l’enceinte du stade omnisports de Yaoundé en janvier 2021. © Photo Daniel Beloumou Olomo / AFP Des affiches à l'effigie de "Tara", la mascotte de la Coupe d’Afrique des nations, sur l’enceinte du stade omnisports de Yaoundé en janvier 2021. © Photo Daniel Beloumou Olomo / AFP

    Au Cameroun, la corruption est partout. Mais si elle freine le développement du pays, elle bénéficie à quelques acteurs, dont des entreprises étrangères qui arrivent à en tirer parti.

  • Au Cameroun, une opération « mains propres » à fort relent politique

    Par
    Yaoundé, le 16 juillet 2012. L’ex-ministre camerounais de l'intérieur Marafa Hamidou Yaya quitte le tribunal lors de son procès pour détournement de fonds publics autour de l'acquisition d'un avion présidentiel. © Photo Reinnier Kaze / AFP Yaoundé, le 16 juillet 2012. L’ex-ministre camerounais de l'intérieur Marafa Hamidou Yaya quitte le tribunal lors de son procès pour détournement de fonds publics autour de l'acquisition d'un avion présidentiel. © Photo Reinnier Kaze / AFP

    De nombreux anciens ministres croupissent en prison, accusés de détournement de fonds. Mais si l’opération « Épervier » qui les a ciblés s’appuie sur des faits réels, elle peut aussi avoir des motivations politiques. 

  • Au Cameroun, « l’hydre de la corruption » gagne du terrain

    Par
    Manifestation de l’Association citoyenne pour la défense des intérêts des consommateurs contre les détournements de fonds au ministère de l’agriculture à Yaoundé à la fin des années 2000. © Photo Fanny Pigeaud Manifestation de l’Association citoyenne pour la défense des intérêts des consommateurs contre les détournements de fonds au ministère de l’agriculture à Yaoundé à la fin des années 2000. © Photo Fanny Pigeaud

    Le Cameroun est l’un des pays les plus corrompus du monde, selon plusieurs classements internationaux. Racket, pots-de-vin, détournements de fonds publics se retrouvent dans tous les secteurs. Des raisons historiques, économiques et politiques sont à l’origine de ce phénomène.

  • La famille du président du Togo tué en 1963 réclame l’accès aux archives françaises

    Par
    Le premier ministre togolais Sylvanus Olympio serre la main du président français, Charles de Gaulle, le 16 septembre 1960, à l’Élysée. © AFP Le premier ministre togolais Sylvanus Olympio serre la main du président français, Charles de Gaulle, le 16 septembre 1960, à l’Élysée. © AFP

    Le 13 janvier 1963, le président du Togo, Sylvanus Olympio, figure de l’indépendance, était assassiné. Il n’y a jamais eu d’enquête sérieuse sur les auteurs et le mobile de ce meurtre. Sa famille souhaite aujourd’hui « connaître la vérité » et demande à avoir accès aux archives officielles de la France, laquelle a été au cœur des événements de cette époque.

  • Gbagbo retourne en Côte d’Ivoire, un échec pour Sarkozy

    Par
    Des supporters de Laurent Gbagbo le 13 juin 2021. © Sia Kambou/AFP Des supporters de Laurent Gbagbo le 13 juin 2021. © Sia Kambou/AFP

    Dix ans après avoir été transféré à la Cour pénale internationale, qui l’a acquitté, Laurent Gbagbo rentre jeudi 17 juin en Côte d’Ivoire. L’ex-président est très attendu, y compris par d’anciens adversaires politiques. Ce retour marque l’échec de la politique de Nicolas Sarkozy, qui a tout fait pour le faire oublier.

  • La Grande Muraille verte en Afrique, nouvelle marotte de l’Elysée

    Par
    Le stand du Tchad à la COP21 au Bourget, près de Paris, le 2 décembre 2015. © Eric Feferberg/AFP Le stand du Tchad à la COP21 au Bourget, près de Paris, le 2 décembre 2015. © Eric Feferberg/AFP

    La France présente la Grande Muraille verte en Afrique comme le nec plus ultra pour résoudre les problèmes de chômage, d’insécurité, de désertification, etc. Mais cet intérêt soudain n’est pas dénué d’arrière-pensée politique et les experts sont sceptiques.

  • L’ONU au centre d’un scandale lié à la guerre en Ethiopie

    Par
    Manifestation devant le siège des Nations unies à New York, le 29 mars. © Spencer Platt/Getty Images/AFP Manifestation devant le siège des Nations unies à New York, le 29 mars. © Spencer Platt/Getty Images/AFP

    Alors que la guerre fait rage dans la région éthiopienne du Tigré, des casques bleus originaires de cette zone ont été retirés de force de contingents éthiopiens et renvoyés vers l’Éthiopie, où certains auraient été exécutés. L’ONU continue pourtant de collaborer avec ce pays pour ses opérations de maintien de la paix.

  • L’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo définitivement acquitté par la CPI

    Par
    Laurent Gbagbo le 6 février 2020 devant la chambre d’appel de la CPI. © Jerry Lampen/ANP/AFP Laurent Gbagbo le 6 février 2020 devant la chambre d’appel de la CPI. © Jerry Lampen/ANP/AFP

    Laurent Gbagbo, jugé depuis janvier 2016 devant la Cour pénale internationale pour « crimes contre l’humanité », a été acquitté, tout comme son co-accusé Charles Blé Goudé. C’est la fin d’un dossier très politique, marqué dès son départ par des ingérences françaises et des irrégularités juridiques assumées par le procureur de la Cour de l’époque.

  • Au Sénégal, une révolte populaire s’ébranle contre la «recolonisation économique»

    Par
    Manifestations tournant à l’émeute, le 5 mars 2021, à Dakar. © Seyllou / AFP Manifestations tournant à l’émeute, le 5 mars 2021, à Dakar. © Seyllou / AFP

    L’arrestation du principal opposant Ousmane Sonko a déclenché une vague de colère inédite, avec en toile de fond une remise en cause d'un système de gouvernance favorisant les intérêts étrangers. De nombreux magasins Auchan et des stations Total ont été pillés ou saccagés. Au moins quatre personnes ont été tuées.