Justine Brabant

Ses Derniers articles

  • En Italie, l'extrême droite impose son agenda

    Par
    Le ministre de l'intérieur italien Matteo Salvini, le 20 juin 2018. © Reuters Le ministre de l'intérieur italien Matteo Salvini, le 20 juin 2018. © Reuters

    Responsable de l’exil forcé de l’Aquarius, le ministre italien de l’intérieur Matteo Salvini a également promis de recenser les Roms, d’expulser 500 000 clandestins et de réduire drastiquement les budgets dédiés aux migrants. Des mesures souvent irréalisables mais qui risquent de détruire durablement le système d’accueil italien.