Mortaza Behboudi

Depuis 2012, journaliste et reporter d'images avec les médias en Afghanistan et d'autres pays. Contact : mortazabehboudi@gmail.com

Contacts

Twitter
@Mortazabehboudi

Tous ses articles

Être LGBT+ en Afghanistan : « Ici, on nous refuse la vie, même la mort »

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (11/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Désastre économique, humanitaire, droits humains attaqués… Un an après avoir rebasculé dans les mains des talibans, l’Afghanistan n’en finit pas de sombrer. Pour la minorité LGBT+, le retour des fondamentalistes islamistes est dévastateur.

« Les talibans n’ont pas changé, ce sont des barbares »

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (9/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Troisième et dernier volet de notre carnet de bord à travers l’Afghanistan. Tandis que des oubliés de l’État français attendent dans la peur une évacuation qui ne vient pas, la jeune garde talibane applaudit l’interdiction récente de l’école aux collégiennes et lycéennes, et marche dans les pas des plus radicaux.

Le combat des Afghanes : « Ils ne nous effaceront pas »

International — Enquête

Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.

« Ils ne nous effaceront pas » : le combat des Afghanes

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (8/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Être une femme en Afghanistan, c’est endurer une oppression systématique et brutale, encore plus depuis le retour au pouvoir des talibans qui, en un an, ont anéanti les droits des femmes et des fillettes. Quatre Afghanes racontent à Mediapart, face caméra, leur combat pour ne pas être effacées. Un documentaire inédit.

En Afghanistan, l’opium, une question de vie ou de mort

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (7/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Suite de notre carnet de bord à travers l’Afghanistan. Où il est question des ravages des traumas de guerre mais aussi de l’opium. Impliqués dans toutes les chaînes de production, les talibans peuvent difficilement interdire la culture de cette drogue comme il y a 20 ans, alors ils répriment les toxicomanes en les jetant en prison. 

À travers l’Afghanistan, une angoisse : « Qu’allons-nous devenir ? »

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (6/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Six mois après le retour au pouvoir des talibans, la population étouffe sous la répression, la faim, le désespoir. Pendant deux semaines, Mediapart a sillonné le pays. Premier volet de notre carnet de bord, des collines de Kaboul aux montagnes de l’Hindou Kouch et de Koh-i Baba. 

« Plutôt mourir que de me taire » : en Afghanistan, le combat de Rokhshana Rezaï

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (5/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Traquée par les talibans parce qu’elle se bat pour les droits des femmes, Rokhshana Rezaï, 26 ans, se terre quelque part dans le pays. Mediapart a pu la rencontrer alors que les fondamentalistes islamistes redoublent de répression à l’égard des activistes féministes. Plusieurs sont portées disparues ou ont été tuées.

En Afghanistan, au pied des bouddhas détruits, la survie dans les grottes

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (4/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Vingt ans après avoir dynamité les monumentaux bouddhas de Bāmyān, les talibans sont aujourd’hui chargés de la sécurité des vestiges. Tout près, survivent dans des grottes les plus démunis des Afghans.

« C’est pire qu’en temps de guerre » : à l’hôpital de Kandahar, la mort est partout

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (3/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Depuis plusieurs mois, l’hôpital régional de la principale ville du sud de l’Afghanistan est saturé. Huit à dix enfants y décèdent chaque jour de la famine. D’après l’Unicef, un million d’entre eux risquent de mourir de malnutrition cet hiver dans le pays.

Dans la vallée de Bamiyan en Afghanistan, la famine s’installe

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (2/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Dans les villages les plus reculés du pays, au cœur des montagnes, la neige finit de bouleverser un quotidien déjà extrêmement difficile. S’il n’y avait pas l’Unicef et sa clinique mobile, la population serait coupée de tout.

En Afghanistan, la faim provoque le chaos

À travers l’Afghanistan, sous les talibans (1/11) — Les talibans maîtres de l’Afghanistan

La crise alimentaire est dramatique en Afghanistan. À Hérat, ce dimanche, une foule affamée a dépassé les autorités talibanes. Le désespoir est tel que des familles n’hésitent pas à vendre leurs fillettes en mariage pour ne pas mourir de faim. Reportage écrit et filmé.

À Kaboul, la fin des évacuations approche, Londres et Paris proposent une « zone protégée »

Les talibans maîtres de l’Afghanistan

Entamées il y a deux semaines avec la prise de Kaboul, les opérations d’évacuation des Afghans fuyant le régime taliban touchent à leur fin à l’aéroport, à mesure qu’approche la date butoir du 31 août prévue pour le retrait des soldats américains. Paris et Londres proposent la création d’une « zone protégée » dans la capitale afghane.

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Mortaza Behboudi
Pigiste Mediapart

42 Billets

0 Éditions

Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides

Billet de blog

[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.

Les Afghans meurent de faim, Biden partage les fonds gelés de l’Afghanistan

Billet de blog

Plus de la moitié des fonds gelés de l'Afghanistan resteront aux États-Unis pour les victimes américaines du terrorisme. Ce partage de la moitié des fonds aux victimes des attentats du 11 septembre a suscité des critiques à l'intérieur et à l'extérieur de l'Afghanistan. Aucun Afghan n'a été impliqué dans les attentats du 11 sept. mais 20 ans plus tard, ils en paient toujours le prix.

Sauver les interprètes afghans de l’armée française

Billet de blog

« Les ambassades et les soldants étrangers quittent l'Afghanistan. Les talibans tuent tous ceux qui ont travaillé pour les forces étrangères. Je suis à Kaboul mais je demande à tous les français de nous soutenir. Les talibans occupent déjà plus de 80% du pays et ils vont nous tuer en premier. » Nasrat, ancien interprète de l'armée française.

Un ex-employé de l'armée française tué en Afghanistan par les Talibans

Billet de blog

Un ancien auxiliaire afghan de l’armée française, Abdul Basir, a été tué dimanche dernier par les talibans. Il allait rentrer chez lui. Des anciens traducteurs et PCRL « personnel civil de recrutement local » afghans pour l’armée française sont en danger de morts, abandonnés par la France depuis des années en Afghanistan.

« Nous sommes les oubliés de l'Armée française en Afghanistan »

Billet de blog

[Rediffusion] En mai, une trentaine d'anciens traducteurs de l'armée française avaient manifesté à Kaboul, demandant des visas pour eux et leur famille. « Le gouvernement français ne veut pas de nous. Les ambassades et les soldats étrangers vont quitter l'Afghanistan. Les talibans vont tuer tous ceux qui ont travaillé pour les forces étrangères. »