En Afghanistan, au pied des bouddhas détruits, la survie dans les grottes

Vingt ans après avoir dynamité les monumentaux bouddhas de Bāmyān, les talibans sont aujourd’hui chargés de la sécurité des vestiges. Tout près, survivent dans des grottes les plus démunis des Afghans.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Rachida El Azzouzi et Mortaza Behboudi

1 février 2022 à 19h21

C’était en 2001, les talibans dynamitaient l’un des monuments les plus connus d’Afghanistan : les bouddhas de Bāmyān. Deux statues géantes, taillées dans les falaises, symboles du passé bouddhiste du pays. En plein cœur des montagnes de l’Hindū Kush, dans la vallée mythique de Bāmyān, à 2 500 m d’altitude, un trésor national était réduit en morceaux. L’indignation fut mondiale.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié