Romaric Godin

Journaliste depuis l'an 2000, j'ai rejoint La Tribune en 2002 sur son site web, puis au service marché. Correspondant en Allemagne depuis Francfort entre 2008 et 2011, je suis devenu rédacteur en chef adjoint au service macroéconomie en charge de l'Europe jusqu'en 2017. Arrivé à Mediapart en mai 2017, j'y suis la macroéconomie, en particulier française. 

Déclaration d’intérêts

Par souci de transparence vis-à-vis de ses lecteurs, les journalistes de Mediapart remplissent et rendent publique depuis 2018 une déclaration d’intérêts sur le modèle de celle remplie par les parlementaires et les hauts-fonctionnaires auprès de la Haute autorité de la transparence et de la vie publique (HATVP), instance créée en 2014 après les révélations de Mediapart sur l’affaire Cahuzac.

Consultez ma déclaration d’intérêts

Tous ses articles

« La victoire de l’extrême droite ne résout pas la crise politique italienne »

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite — Entretien

Stefano Palombarini, économiste à l’université Paris VIII et auteur d’ouvrages sur le tournant néolibéral en Italie, revient sur les résultats des élections italiennes. Ceux-ci ouvrent sans doute un nouveau chapitre de la crise structurelle du pays.

En Italie, l’abstention a fait le match

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite — Analyse

La victoire de la droite et de l’extrême droite en sièges cache une stabilité de son électorat. Le pays n’a pas tant viré à droite sur le plan électoral que dans une apathie et une dépolitisation dont le post-fascisme a su tirer profit.

Italie : derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite

Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 

En Italie, un débat économique médiocre face à la peur de l’inflation

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite — Analyse

La hausse vertigineuse des factures a été au centre des préoccupations des Italiens durant la campagne électorale. L’économie italienne est en crise structurelle longue. Mais les partis politiques, surtout à droite, sortent les vieilles recettes.

À Sesto San Giovanni, l’ex-« Stalingrad d’Italie » face au défi de la montée de l’extrême droite

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite — Reportage

Dans la ville lombarde au nord de Milan, jadis place forte de la gauche ouvrière, l’extrême droite italienne tisse sa toile et utilise désillusions et inquiétudes.

Favorite des élections, la droite italienne commence à se déchirer

Europe

Alors que la victoire lui semble acquise lors des élections législatives du 25 septembre, la coalition de droite et d’extrême droite italienne paraît désormais plus préoccupée par la concurrence interne entre ses membres.

Italie : comprendre les mécanismes d’une élection à hauts risques

Élections italiennes : après Draghi, l’extrême droite

L’élection italienne du 25 septembre prochain, qui pourrait aboutir à l’avènement de la cheffe du parti post-fasciste, est en grande partie déterminée par son cadre institutionnel. Tour d’horizon de la loi électorale et des processus de nomination du président du Conseil transalpins.

Assurance-chômage : guerre aux chômeurs, paix au capital

France — Parti pris

Le gouvernement défend sa réforme accélérée de l’assurance-chômage au nom du plein-emploi. Mais ce qui se joue ici n’est rien d’autre qu’un renforcement de la répression des travailleurs pour satisfaire un système économique en crise.

Économie française : les dangers de l’automne

France

L’incertitude domine sur la conjoncture française en cette rentrée. Mais un scénario sombre de nouvelle récession causée par la crise de l’énergie et la pression sur les revenus semble de moins en moins devoir être exclu. 

Chine et États-Unis entrent dans un nouveau cycle de tensions économiques

International — Analyse

La crise taïwanaise a prouvé la centralité de la compétition entre Pékin et Washington. Sur le plan économique et historique, c’est aussi le produit des errements de la gestion par les États-Unis de leur propre hégémonie.

La fonction répressive du plein emploi

L'étrange plein-emploi (2/2) — Analyse

De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi le nouveau plein emploi n’est pas le paradis des travailleurs.

Le lien brisé entre emploi et inflation

L'étrange plein-emploi (1/2) — Analyse

De l’emploi, mais des revenus en berne et une activité au ralenti. La situation est complexe. Pour essayer de la comprendre, Mediapart propose une série de deux articles. Aujourd’hui : pourquoi l’emploi ne permet-il pas une hausse des salaires réels ?

Tous ses billets de blogs

Les journalistes de Mediapart utilisent aussi leurs blogs, et participent en leurs noms à cet espace de débats, en y confiant coulisses d’enquêtes ou de reportage, doutes ou réactions personnelles à l’actualité.

Romaric Godin
Journaliste à Mediapart

10 Billets

0 Éditions

Modeste réponse sur la garantie d'emploi

Billet de blog

Henri Sterdyniak a discuté de la garantie d'emploi dans un post récent. Je lui réponds ici sur ce qui concerne mon texte qui accompagne celui de Pavlina Tcherneva.

Réfléchir sur la garantie d’emploi

Billet de blog

À l’occasion de la sortie du livre de Pavlina Tcherneva, il peut être utile de réfléchir au potentiel d’une proposition féconde.

Friedrich Engels, 200 ans et toujours jeune

Billet de blog

L'ami et éditeur de Marx est né le 28 novembre à Barmen, aujourd'hui Wuppertal. Sa contribution a toujours été très discutée, mais elle est sans doute plus complexe que celle d'un simple « général » du marxisme.

Gare à l'effet d'optique : un «flash keynésien» n'est pas un changement de paradigme

Billet de blog

Si tous les dirigeants sont soudainement devenus partisans de l'État, il serait illusoire de prétendre que le coronavirus enterre le néolibéralisme.

La farce législative ou le retour à l'an VIII

Billet de blog

En faisant voter sans discussion l'Assemblée et en tolérant les palabres au Sénat, le gouvernement pousse la constitution de 1958 dans sa logique profonde qui la fait fusionner avec celle du Consulat...