Dans un centre de torture de l’armée française à Alger : la ferme Perrin

À la mi-novembre 2022, à Alger, les historiens Malika Rahal et Fabrice Riceputi découvrent de façon inattendue un lieu où des Algériens, en 1957, furent détenus secrètement, torturés et parfois tués par l’armée française. Ils livrent à Mediapart le récit de leur découverte.

Malika Rahal et Fabrice Riceputi

1 janvier 2023 à 12h19

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Nous travaillons à Alger depuis 15 jours à des recherches dans le cadre du projet Mille autres — Des Maurice Audin par milliers sur la disparition forcée à Alger en 1957. L’un des buts de la recherche est de poursuivre l’identification des lieux de détention, de torture et de disparition mentionnés par les témoins.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal