Les crypto-wars (3/3): «Apple se refait une virginité à peu de frais»

Par

Pour la chercheuse en cryptologie Anne Canteaut, le débat sur le chiffrement des téléphones et l'installation de « backdoors » « est biaisé ». « Il n’existe aucun algorithme qui soit sûr dans l’absolu. C’est qu’ils n’ont pas encore été cassés, tout simplement », explique-t-elle. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Anne Canteaut est chercheuse en cryptologie, directrice de l’équipe SECRET, travaillant sur la conception et l'analyse de la sécurité d'algorithmes cryptographiques, au sein de l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria). Entretien.