Révolution quantique (3/5): l’arme fatale de l’informatique future

Par

Aujourd’hui, les chercheurs ne se demandent pas si la machine pense, mais si elle pense assez vite, et IBM, Google et Microsoft sont lancées dans une « course aux armements » de l’intelligence artificielle. Mais le projet de l’ordinateur quantique n’est pas seulement technologique, il engage une mutation culturelle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Construire des ordinateurs qui puissent voir, écouter, dialoguer. Développer des moteurs de recherche intelligents, qui comprennent la demande de l’utilisateur et ne l’encombrent pas de réponses hors sujet. Élaborer des systèmes experts capables de traduire des langues, d’analyser des séquences génétiques, d’aider au diagnostic des maladies. Concevoir des programmes de robotique qui pilotent des voitures autonomes, sans conducteur et sans danger.