La démocratie radicale et communale de Murray Bookchin

Peut-on aujourd’hui s’inspirer du « municipalisme libertaire » de l’anarchiste états-unien ? Face aux faillites de l’État, tout le pouvoir doit-il revenir aux assemblées générales communalistes ou à une structure étatique renouvelée ? Débat vidéo entre Pinar Selek et Aurélien Bernier.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Défaire le pouvoir de l’État en créant une véritable démocratie directe au niveau de sa commune ou même de son quartier : ce « communalisme », également appelé « municipalisme libertaire », le théoricien et militant Murray Bookchin l’a défendu pendant une grande partie de sa vie, à travers de nombreux textes et interventions.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié