Du mésusage par Emmanuel Macron de la boîte de Pandore de 14-18

Par

Bourrage de crâne, suite et fin. Comme François Hollande qui déclarait : « Commémorer, c’est renouveler le patriotisme », Emmanuel Macron illusionne. Au lieu de prémunir face aux promesses du pire, qui pointe à nouveau le mufle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France commémore la Grande Guerre (qu’il est désormais de bon ton d’appeler la Très Grande Guerre) depuis quatre ans, sous l’égide de deux présidents de la République successifs – François Hollande hier, Emmanuel Macron aujourd’hui. Et ce pour, dans une débauche de saturation mémorielle, ne surtout pas dire l’essentiel !