Morin, Ramadan: l'incrédule et le dévot prêts pour la révolution

Par

Une partie de la presse française empoisonne l'esprit public avec des sornettes islamophobes. Un antidote s'impose : L'Urgence et l'essentiel (Don Quichotte), dialogue fructueusement turbulent entre Edgar Morin et Tariq Ramadan.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'aversion prend ses aises en France. Cela en devient tout un poème, qui pourrait s’intituler L’Invitation au chicayage : « Haïr à loisir/ Haïr et mourir/ Au pays qui me ressemble ! » Quel est donc, de Valeurs actuelles à Manuel Valls, l’unique objet d’un tel ressentiment ? L’islam, pardi ! Pas une semaine sans des imprécations de Mimile, qui s’abattent sur la religion honnie, les mahométans, leurs porte-voix et complices – car cinquième colonne il y a !