Les gilets jaunes, une «révolution techno-politique»

Par

« Gilets jaunes », journalistes, chercheuses et chercheurs et acteurs et actrices du numérique ont croisé leurs regards et leurs expériences, samedi 7 mars à Saint-Denis, au long d’une journée qui aura consacré cette nouvelle démocratie numérique en gestation. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On ne peut que regretter, avec Igor Galligo, organisateur de la rencontre, la très faible présence des femmes dans les débats qui se sont penchés, samedi 7 mars, sur la « démocratie numérique populaire » – trois mots pour résumer les « conceptions numériques de la politique » mises en œuvre depuis plus d’un an par le mouvement des « gilets jaunes ».