«Carol»: Todd Haynes et le grain de l'amour

Par

La passion de deux femmes à New York, au début des années 1950. Dix-huit ans après avoir raconté David Bowie, Todd Haynes filme la magie de la rencontre et l’amour comme un grain, un virus, une maladie de peau.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Todd Haynes a réalisé en 1998 un biopic de David Bowie, renommé Brian Slade pour l’occasion. L’accueil fut tiède. Velvet Goldmine renferme pourtant une idée précieuse, que la coïncidence de la sortie de Carol avec la mort du chanteur remet dûment en mémoire.