Stéphane Audoin-Rouzeau : « Nous n’avons pas pris la mesure de l’événement guerrier qui vient de s’ouvrir »

L’historien spécialiste du phénomène guerrier analyse les raisons de notre sidération face au déclenchement de la guerre en Ukraine et de notre déni de sa possible extension. Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Stéphane Audoin-Rouzeau est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et président du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre de Péronne. Il a publié de nombreux ouvrages consacrés à la Première Guerre mondiale et à l’anthropologie historique du combat et de la violence de guerre. Il a récemment coordonné, avec Emmanuel Saint-Fuscien, le dernier numéro de la revue Sensibilités, intitulé « La guerre transmise », consacré à la mémoire traumatique liée à la guerre et la violence extrême.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal