«Contrechamp»: La culture en friche

Par et Joy Sorman

Des choix, des chiffres, des friches… Le parcours de José-Manuel Gonçalvès, aujourd’hui à la tête des 40 000 m2 du Centquatre, dans le XIXe arrondissement de Paris, permet de saisir ce qu’on peut attendre d’un lieu culturel ouvert, au-delà des slogans habituels sur la mixité, la diversité ou l’indisciplinarité.  

La lecture des articles est réservée aux abonnés.