Autisme: une étude explique pourquoi les garçons sont plus touchés que les filles

Par

Des recherches récentes montrent que les cellules de la microglie (responsables de la défense immunitaire du cerveau) pourraient expliquer pourquoi les garçons sont trois fois plus touchés par les troubles de l'autisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Des recherches toutes récentes, présentées le 13 mai lors d’un meeting international tenu à San Francisco, pourraient éclairer l’un des mystères de l’autisme : pourquoi y a-t-il environ trois fois plus de garçons que de filles touchés par les « troubles du spectre autistique » ? Selon les travaux de l’équipe de Donna Werling, neurogénéticienne à l’université de Californie à San Francisco, cette inégalité des sexes devant l’autisme pourrait être liée à l’activité de la microglie, un ensemble de cellules immunitaires du cerveau qui « façonnent » les connexions synaptiques, rapporte la revue britannique Nature.