Charles Manson se met à nu pour mieux nous plaire

Par

Dans Charles Manson par lui-même, qui sort ce jeudi, le gourou psychopathe condamné pour une série d’assassinats perpétrés en 1969 raconte sa vie. Mais sa version de l’histoire, celle d’un petit délinquant épris de liberté, a tous les airs d’un ultime tour de passe-passe. Quand le document, le témoignage, devient un moyen retors de séduire le lecteur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On ne connaît que peu de chose encore de Once Upon a Time in Hollywood, le neuvième film de Quentin Tarantino, qui sera projeté durant le festival de Cannes : on sait juste qu’il y sera question des transformations de l’industrie du cinéma, d’amitié virile, mais aussi des horribles meurtres de Sharon Tate-Polanski et de ses amis.