Dans l'eau, en quête de spiritualité

Par Claude Grimal (En Attendant Nadeau)

Héros et nageurs, écrit en 1992, est un livre merveilleux, le seul publié par Charles Sprawson, gentleman nageur. Tout à la fois réflexion anthropologique, historique et géographique, étude littéraire et picturale, son récit explore les rapports qu’entretiennent différentes cultures avec la baignade et s’attarde sur le besoin existentiel des « hydrophyles », des audacieux rêveurs que sont nageurs et plongeurs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Charles Sprawson, né en 1941 à Karachi, est lui-même un nageur passionné, qui a traversé (en brasse indienne !) l’Hellespont (ancienne dénomination du détroit des Dardanelles) en souvenir de Byron et tenté de se baigner partout où Tennessee Williams s’était mis à l’eau. Il ouvre son livre sur des souvenirs d’enfance : un apprentissage de la natation dans l’État de Nawanagar, à l’ouest de l’Inde, dans les caves inondées du palais d’un maharadjah, des bains méditerranéens, un peu plus tard, près de l’antique cité de Cyrène dans une piscine de rocher naturelle tapissée d’anémones et de mollusques où « Cléopâtre et les Romains, disait-on, avaient nagé ». Impressions inoubliables où sans doute le plaisir sensuel s’est pour toujours lié au merveilleux et à l’inquiétant.