Ce vieux bouc de Russell Banks

Par Liliane Kerjan (En attendant Nadeau)

Série de fugues, de promenades ou de récits destinés à des revues de luxe, Voyager met en scène une facette peu connue de l’écrivain américain Russell Banks, un personnage fier de ses performances et de ses curiosités, en quête de soi et de jouvence.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comme il y avait « le vieux saltimbanque », l’ami Jim Harrison, il y a en écho « le vieux bouc » Russell Banks. C’est ainsi qu’il se totémise lors d’une randonnée au Népal où, en montée vers les célèbres Trois Cols de l’Himalaya, il rencontre le jharal brun et barbu à longue crinière, un mâle dominant qui veille sur ses femelles.