Shumona Sinha, la condition apatride

« L’histoire de l’humanité est faite de sang et de sanglots », rappelle Shumona Sinha, auteur de Apatride. Née en Inde et écrivant en français, la romancière ne « comprend pas l’idée de nation, d’appartenance à un territoire » et garde les yeux grands ouverts sur le monde.  

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Pierre Benetti (En attendant Nadeau)

18 février 2017 à 10h21

Parmi les livres parus en janvier 2017, celui de Shumona Sinha, Apatride (Éditions de l’Olivier), est peut-être celui qui résonne le plus fortement avec l’état du monde et, à l’intérieur de celui-ci, avec celui de la société française. Le récit met en parallèle les destins d’Esha et Mina, deux femmes indiennes confrontées à une violence brutale et invisible. La seule différence entre elles – et elle est de taille – est que l’une s’est installée à Paris.
Elle-même née à Calcutta en 1973, Shumona Sinha raconte cette histoire croisée d’une écriture « documentaire » et pourtant très mélodique. Au moment où, en Inde comme en France, les gouvernements et les prétendants au pouvoir poursuivent l’édification des frontières et le rejet des plus vulnérables, elle en fait le lieu d’une réflexion sur ce qu’est « vivre sans patrie ».
C’est pour ces raisons éminemment actuelles que la revue En attendant Nadeau, partenaire de Mediapart, a choisi d’inaugurer ses entretiens littéraires par une conversation avec Shumona Sinha.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

En attendant Nadeau

En attendant Nadeau
par Cécile Dutheil (En attendant Nadeau)
En attendant Nadeau
par Pierre Benetti et Tiphaine Samoyault (En attendant Nadeau)
En attendant Nadeau
par Pierre Benetti et Tiphaine Samoyault (En attendant Nadeau)
En attendant Nadeau
par Pierre Benetti (En attendant Nadeau)

À la Une de Mediapart

Services publics — Reportage
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Migrations — Analyse
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Inégalités
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Asie et Océanie — Note de veille
La Chine fait face à une vague de protestations inédites contre les mesures anti-Covid
Dans tout le pays, des manifestations ont eu lieu pour réclamer la fin des mesures de confinement à la suite d’un incendie mortel à Urumqi jeudi soir, dans la capitale du Xinjiang. Les protestataires, au premier rang desquels des étudiantes et étudiants, jugent qu’elles ont retardé les secours.
par François Bougon