Scotché au siège comme lors du décollage d'un long-courrier, la lecture en ligne droite de son magnifique prologue suffit à s'en persuader : Le Siècle des nuages est non seulement l'un des textes les plus puissants de la rentrée mais très certainement l'un des plus beaux romans de ces dernières années.