« La vie du footballeur et résistant Rino Della Negra s’inscrit dans l’histoire des dominés »

Joueur au prestigieux Red Star de Saint-Ouen, Rino Della Negra était également résistant au sein du célèbre « Groupe Manouchian ». Exécuté à l’âge de 20 ans par les nazis le 21 février 1944, il est devenu depuis une icône du foot populaire. Deux historiens ont retracé la vie de cet ouvrier footballeur de Seine-Saint-Denis et fils d’immigrés italiens. Un parcours qui étrille le fumeux concept d’« identité nationale ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Une des tribunes du stade du Red Star de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) porte le nom de Rino Della Negra. Et lors des matchs de ce club de foot mythique qui a vécu son âge d’or sportif durant l’entre-deux-guerres, des chants et des banderoles de supporters mettent régulièrement à l’honneur « Rino ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal