José Parlá, plaies et traces picturales

Saturation de langages et d'écritures cryptées et métissées, matière urbaine détériorée, politique, traces, spectres, absence : José Parla prolonge en peinture les mots et les maux qui lacèrent les murs des rues, cherchant « du sens dans les ruines des villes », de Miami à NYC en passant par Cuba. Quatrième volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Les murs parlent, l'artiste José Parlá rend leurs paroles picturales. Accumulation et superpositions d'écritures complexes, zones de saturation et de vide, répétition et destruction, brutalité et fragilité de la matière (gesso teinté, peinture, lambeaux de papiers déchirés) : Parlá réplique en atelier ce qui se joue nuit et jour dans la matière brute de la rue. Protection, enfermement, séparation, lamentations, signatures, messages d'amour, de haine, publicités, propagandes, ruines : à chaque société ses murs et leurs charges politique et sociale. « Qui laisse une trace laisse une plaie », écrivait Henri Michaud. Alors José Parlá fait siennes ces traces et ces plaies du monde dans des peintures à la frontière du réalisme et de l'abstraction. Entretien vidéo en action, entre Downtown et Brooklyn.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là


Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

À la Une de Mediapart

Les voies du pouvoir
Comment combattre l’enracinement du Rassemblement national
Guillaume Ancelet et Marine Tondelier, candidats malheureux de l’union de la gauche dans des terres où l’extrême droite prospère, racontent leur expérience du terrain. Avec l’historien Roger Martelli, ils esquissent les conditions pour reconquérir l’électorat perdu par le camp de l’égalité. 
par Fabien Escalona et Lucie Delaporte
Violences sexuelles
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Parlement — Enquête
Les macronistes et LR préfèrent les amendes à la parité
Moins de femmes ont été élues députées en 2022 qu’en 2017. Plutôt que respecter les règles aux législatives, des partis ont préféré payer de lourdes amendes : plus de 400 000 euros pour Ensemble, et 1,3 million pour Les Républicains, selon nos calculs. Certains détournent aussi l’esprit de la loi.
par Pierre Januel
Santé — Reportage
Entre croyances et tabous, une psychiatrie au chevet des patients « venus d’ailleurs »
Dans beaucoup de familles issues de l’immigration, les problèmes psychiques sont tus, ou traités par des solutions radicales liées à la culture du pays d’origine. La psychiatrie transculturelle, en prenant en compte les croyances des individus, veut offrir les soins les plus adaptés. Témoignages.
par Céline Beaury et Latifa Oulkhouir (Bondy Blog)