New York City en ruines?

Des élections municipales auront lieu à New York en novembre 2013. Après onze ans de règne de Michael Bloomberg, cinq artistes portent leur regard sur la ville. Entretiens vidéos.

Lucien Smith, guetteur du présent

Par

Ballet de balais, polaroïds encartés, collage de journaux, le plasticien Lucien Smith, 24 ans, utilise tous les outils du présent comme fragments de notre futur passé. Un hommage à New York dont la misère des rues a enfanté le hip-hop et la tolérance zéro. Premier volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Michael DeLucia, sculpteur du virtuel

Par

Précarité, ruine de la matière, virtuel désormais réel, chaos géométrique : Michael DeLucia interroge l'avenir de la sculpture à l'ère du numérique. Des sculptures post-industrielles qui naissent entre le désordre de la rue, de la nature et l'ordre des machines. Deuxième volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Earsnot, le dernier “sans-culotte”

Par
Earsnot peignant un mur à Miami © Martha Cooper Earsnot peignant un mur à Miami © Martha Cooper

Graffiti, défonce, vols et partouze bi : le groupe Irak – “Je vole” en slang – a imposé sa vision sulfureuse d'un graffiti anti-société, et ravivé dans la scène underground new-yorkaise les shoots et le sexe des années beatnik. Rencontre avec son fondateur, Earsnot (Kunle Martins)... en slip. Troisième volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

José Parlá, plaies et traces picturales

Par
 © José Parlá © José Parlá

Saturation de langages et d'écritures cryptées et métissées, matière urbaine détériorée, politique, traces, spectres, absence : José Parla prolonge en peinture les mots et les maux qui lacèrent les murs des rues, cherchant « du sens dans les ruines des villes », de Miami à NYC en passant par Cuba. Quatrième volet d'une série de reportages vidéo sur les artistes et NYC.

Ryan McGinness, l'empire des signes

Par
Aesthetic Comfort, installation au Cincinnati Art Museum (2008) © Ryan McGinness Aesthetic Comfort, installation au Cincinnati Art Museum (2008) © Ryan McGinness

Peintures vectorielles sérigraphiées, saturation d'icones graphiques, pureté des formes, expositions dans des clubs de strip tease, produits dérivés : Ryan McGinness, enfant du Do It Yourself des cultures skate et surf, défend sa vision d'un art populaire, complexe et prestigieux à l'ère de la communication de masse et du numérique. Entretien vidéo.