Willy Ronis, photographe d'un siècle

Le photographe Willy Ronis, représentant célèbre de la photographie humaniste, est mort, dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 septembre, à Paris, à l'âge de 99 ans. Mediapart l'avait rencontré en mai, alors qu'il préparait sa rétrospective du festival d'Arles. Il avait accepté d'ouvrir le livre de ses souvenirs. Le voici.

Sophie Dufau & David Dufresne

23 mai 2009 à 11h54

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

PDF

Le photographe Willy Ronis, représentant célèbre de la photographie humaniste, est mort, dans la nuit de vendredi à samedi, à l'âge de 99 ans. Nous l'avions rencontré en mai, alors qu'il préparait sa rétrospective du festival d'Arles. Pour Mediapart, il avait accepté d'ouvrir le livre de ses souvenirs.

Willy Ronis, né le 10 août 1910 à Montmartre à Paris, est un de ces photographes que l'on qualifie d'«humanistes», à l'instar de Robert Doisneau qui lui a longtemps fait de l'ombre.

Ensemble – et en compagnie de René-Jacques, Marcel Bovis... –, ils ont incarné la photographie française au lendemain de la seconde guerre mondiale. Au sein du Groupe des XV dont l'ambition était d'attirer l'attention sur une certaine french touch de la photographie française, ils ont développé toute leur conscience de ce qu'est une image pour mettre au jour la réalité sociale, l'anecdote, la vie quotidienne, la tendresse... comme autant de témoignages d'une époque.

De Willy Ronis, on retient surtout ses images de rues d'un Paris quasiment disparu (Belleville-Ménilmontant, Sur le fil du hasard – album pour lequel il reçoit le prix Nadar en 1981 – et Mon Paris sont ses livres les plus célèbres) et les conflits sociaux dont il fut, en 1936, le passeur enthousiaste jusqu'à la victoire du Front populaire avec cette photo prise un 14 Juillet place de la Bastille. On découvrit plus tard ses portraits, ses nus et ses rares reportages en couleur restent encore très largement méconnus.

Sophie Dufau & David Dufresne


Nos émissions

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne