«Un mage en été» – et à la rentrée pour Olivier Cadiot

Par

Artiste associé du 64e Festival d'Avignon, l'écrivain Olivier Cadiot a choisi d'y créer avec Ludovic Lagarde l'adaptation d'un texte jusque-là inédit, Un mage en été. Ce nouveau roman, dans lequel il charge son personnage fétiche de fouiller ses archives familiales, marquera aussi l'un des temps forts de la rentrée littéraire. Entretien vidéo et extrait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Certes, il s'agit encore et toujours des aventures de ce dénommé Robinson qui se promène de livre en livre chez Cadiot depuis le fameux Colonel des zouaves. N'empêche, un mage en été tranche. D'abord, il y a des photos, et même certaines en couleurs, d'où le papier de luxe. Ensuite, ce texte est porté sur scène, par Lagarde who else, avant même d'être publié –première. Enfin, l'auteur ne cache pas tout à fait qu'il puisse s'agir d'une sorte d'enquête historio-biographique en relation avec un mage donc, un vrai, sorte de zigoto familial du genre plutôt affreux ayant vécu au XIXe siècle, révolutionnaire de 48 se prétendant réincarnation de Rabelais et source après sa mort d'un vaste courant goth avec penchants nazis assumés.