A Madagascar, l’histoire hors du commun des Mahaleo, poètes du réel

Par

Mahaleo, groupe phare de la scène musicale à Madagascar, a cette année 45 ans. Toujours actif, ce chroniqueur du quotidien, né pendant une révolution populaire, jaloux de son indépendance, a une histoire qui ne ressemble à aucune autre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mahaleo, le groupe de musique le plus populaire à Madagascar, fête cette année un anniversaire exceptionnel : il a atteint 45 ans d’existence. Malgré cette longévité, il reste peu connu hors de la Grande Île. Il le mériterait pourtant : enfanté par une révolution populaire, inventeur d’un folksong à la malgache, auteur de textes subtilement ciselés, d’une sensibilité de gauche affirmée, rassemblant trois générations de fans, Mahaleo, dont le nom signifie « libre » ou « indépendant » en malgache, a un profil et un parcours totalement hors normes.