Stéphane Sirot: «Le cœur de la grève réside dans sa capacité à désorganiser»

Qu’est-ce qui fait le succès d’une grève ? Trois semaines avant la grève féministe du 14 juin, le regard de l’historien des conflits sociaux Stéphane Sirot, interrogé par Catherine Frammery pour Le Temps de Genève.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Stéphane Sirot est professeur d’histoire des idées politiques à l’université de Cergy-Pontoise et spécialiste de l’histoire et de la sociologie des conflits sociaux.