Victor Hugo en Mage des barricades mystérieuses

Par

« Je hais l'oppression d'une haine profonde », écrivait Victor Hugo dès 1831, avant d'entamer un parcours politique l'ayant mené jusqu'aux lisières du socialisme. Sa maison-musée rend compte de cette trajectoire en une exposition qui fait vibrer : « Et j'ajoute à ma lyre une corde d'airain ! »...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.