Quatre universitaires américains, Talal Asad, Wendy Brown, Judith Butler et Saba Mahmood proposent, à partir de l’affaire des caricatures du prophète publiées initialement dans un journal danois, un dialogue sur la place, la définition et la perception de la religion et de la laïcité dans nos sociétés, dans un ouvrage intitulé La critique est-elle laïque ? Blasphème, offense et liberté d’expression (Éditions PUL).