Saba Mahmood: «Repenser le religieux, c’est aussi repenser la laïcité»

Par

Comment comprendre l’outrage fait à certains musulmans par les caricatures du prophète sans paraître justifier l’action des terroristes ? L’universitaire américaine d’origine pakistanaise Saba Mahmood invite à repenser la conception même de la laïcité et de la religion, pour éviter un choc frontal entre liberté d’expression et de croyance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quatre universitaires américains, Talal Asad, Wendy Brown, Judith Butler et Saba Mahmood proposent, à partir de l’affaire des caricatures du prophète publiées initialement dans un journal danois, un dialogue sur la place, la définition et la perception de la religion et de la laïcité dans nos sociétés, dans un ouvrage intitulé La critique est-elle laïque ? Blasphème, offense et liberté d’expression (Éditions PUL).