Le géographe Eric Charmes trace contours et couleurs de la France périurbaine

Par

À l’heure de la mobilisation des « gilets jaunes », spatiale autant que sociale, le récent ouvrage du géographe Éric Charmes démontre que la France périurbaine n’est pas la « France périphérique ». Et que notre avenir politique se joue sans doute dans cet espace mal-aimé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un petit livre orange qui tombe à pic pour comprendre les « gilets jaunes », mais aussi reprendre à zéro notre conception du vert et nous alerter sur plusieurs signaux spatiaux passés au rouge…