Derrière Taguieff, la dérive éditoriale des éditions du Cerf

Par

Pierre-André Taguieff, directeur de recherche au CNRS, publie un pamphlet contre l’émancipation, symptomatique des dérives de la pensée conservatrice et emblématique du dévoiement de la vénérable maison d’édition, toujours détenue par l’ordre des dominicains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est un retournement de l’histoire discret mais significatif. En 1929, les éditions du Cerf sont fondées, à la demande du pape Pie XI, par le père dominicain Marie-Vincent Bernadot, dans l’idée de contrer l’influence croissante de Charles Maurras et de l’Action française, un mouvement condamné par Rome en 1926 puis réhabilité en 1939 par Pie XII, le successeur de Pie XI sur le trône de saint Pierre.