Renée Lebas, chanteuse et martyre

Par
La chanteuse Renée Lebas (1917-2009) est morte. Trois de ses contemporaines, Léo Marjane, Danielle Darrieux, Suzy Delair, sont encore en vie. L'une dut fuir les nazis, qui gazèrent sa famille. Les trois autres s'accommodèrent de l'occupant. Léo Marjane abandonna sa carrière dans les années 1950, Renée Lebas dans les années 1960, Suzy Delair dans les années 1980 (à la télévision) et Danielle Darrieux semble illustrer Galilée: «Et pourtant elle tourne.» Retour sur quatre reines de la chanson, inégales face à l'Histoire...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La mort de la chanteuse Renée Lebas, le 18 décembre 2009, a fait disparaître la pièce maîtresse d'un documentaire de rêve ou de cauchemar, qui ne verra jamais le jour. C'eût été la mise en parallèle de quatre carrières et la rencontre de quatre survivantes des heures noires de l'occupation nazie: Renée Lebas (1917-2009), Suzy Delair (née en 1917), Danielle Darrieux (née en 1917) et Léo Marjane (née en 1912).