Tracts et papillons ont aussi fait la Résistance

Par

Rédigés dès l'été 1940, ce sont des écrits dérisoires, mais des écrits essentiels, indispensables, vitaux. Pour le moral des occupés, comme pour l'organisation de ce qui deviendra la Résistance. Un très beau livre en rassemble 126. Entretien vidéo sur images avec l'historien Laurent Douzou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'objet intrigue. Une sorte de coffret en carton ondulé. Un nom d'éditeur – éditions Artulis. Pierrette Turlais – mais pas d'auteur. Est-ce un livre ? Il a en tout cas deux titres, se dessinant en creux sur un dense flux de prose enflammée. Recto : Tracts et papillons clandestins de la Résistance. Verso : Papiers de l'urgence. À l'intérieur du coffret : une épaisse liasse, reliée d'un fil de coton. En tourner les feuillets nous plonge dans la Résistance en ce qu'elle eut de plus créatif et de plus éphémère, de plus insensé et de plus politique.