Bertrand Badie: «Les grandes innovations découlent de grandes peurs»

Par

À l’heure où les ponts aériens se font désormais de la Chine vers l’Europe, le spécialiste des relations internationales décrypte la géopolitique du coronavirus. « L’enseignement de cette crise: sans un nouveau traité de Rome, le temps de l’intégration européenne est refermé », juge-t-il.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Bertrand Badie est politiste et spécialiste des relations internationales. Professeur émérite à Sciences-Po Paris et enseignant-chercheur associé au Centre d’études et de recherches internationales (Ceri). Il a récemment publié L’Hégémonie contestée. Les nouvelles formes de domination internationale (Odile Jacob, 2019), Quand le Sud réinvente le monde (La Découverte) et Nous ne sommes plus seuls au monde (La Découverte). Pour Mediapart, il examine ce que le Covid-19 révèle de la mondialisation. Entretien.