Les «gilets jaunes» face à la crise démocratique

Le mouvement des «gilets jaunes» a placé la critique des institutions de la Ve République au cœur de ses revendications. Entretiens avec trois chercheurs en science politique sur les causes profondes de ce phénomène, et les réponses envisagées.

«Un système politique inégalitaire produit des politiques injustes»

Par
Le 15 décembre 2018, à Paris © Reuters Le 15 décembre 2018, à Paris © Reuters

Le chercheur Fabien Desage salue « la lucidité » des « gilets jaunes », très critiques de la Ve République et demandeurs de réformes institutionnelles profondes. Premier volet de notre série consacrée à la crise démocratique.

«Sur les ronds-points, il y a eu une politisation accélérée des classes populaires»

Par

Pour la sociologue Marion Carrel, les ronds-points ont été des lieux de « politisation accélérée » des classes populaires. Elle espère que la forte demande de démocratie directe permettra d'améliorer aussi la démocratie représentative.

«Les élus ont une peur panique de perdre la main sur l’agenda politique»

Par
Le 15 décembre 2018, à Paris. © Reuters Le 15 décembre 2018, à Paris. © Reuters

Comment interpréter la revendication d'un référendum d’initiative citoyenne ? Spécialiste de la démocratie participative, le chercheur Julien O’Miel y voit une demande citoyenne de reprise en main de l’agenda politique.