«Un système politique inégalitaire produit des politiques injustes»

Par

Le chercheur Fabien Desage salue « la lucidité » des « gilets jaunes », très critiques de la Ve République et demandeurs de réformes institutionnelles profondes. Premier volet de notre série consacrée à la crise démocratique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Critique du train de vie des élus, du manque de représentativité de l’Assemblée, appel à la démission d’Emmanuel Macron, débats sur la révocabilité des mandats, référendum d’initiative citoyenne… Très vite, le mouvement des « gilets jaunes », parti de la dénonciation de la hausse des taxes sur les carburants, a porté dans le débat public une critique, vive, des institutions de la Ve République et vilipendé une démocratie peu représentative.