Les secrets du Crédit mutuel

Après la justice monégasque, les magistrats français. Le parquet national financier a confié une enquête sur la banque Pasche aux juges parisiens Serge Tournaire, Claire Thépaut et Guillaume Daieff, selon une information de Challenges. L'instruction judiciaire porte sur des faits de démarchage illicite et de blanchiment de fraude fiscale. Ces pratiques ayant eu cours jusqu'en 2013 au sein de Pasche, à l'époque filiale à 100% du Crédit Mutuel, ont été révélées dès juin dernier par Mediapart.

Une filiale du Crédit mutuel en pleine «dérive mafieuse»

Par , et Geoffrey Livolsi
Deux hauts dirigeants de Pasche, Jürg Schmid et Christophe Mazurier, pour les 125 ans de la banque en 2010. © DR Deux hauts dirigeants de Pasche, Jürg Schmid et Christophe Mazurier, pour les 125 ans de la banque en 2010. © DR

Des documents et témoignages recueillis par Mediapart révèlent un système d’évaporation de fonds vers les paradis fiscaux et divers circuits de blanchiment d’argent au sein de la banque Pasche de Monaco, quand elle était une filiale du groupe français Crédit mutuel. Un ancien dirigeant de la FIFA, impliqué dans des affaires de corruption, apparaît dans la liste des clients avec plus de 30 millions d’euros sur son compte.

Le système off-shore d’un grand donateur de l’UMP

Par et Geoffrey Livolsi

Membre du premier cercle de l’UMP, fait chevalier de la Légion d’honneur par Nicolas Sarkozy, le dirigeant de la banque Pasche, Christophe Mazurier, était au courant des opérations opaques ayant cours au sein de Pasche Monaco. Il en a d’ailleurs lui-même bénéficié. Deuxième volet de notre enquête sur la filiale du groupe Crédit Mutuel-CIC.

A Monaco, le catalogue de la fraude bancaire et de l'évasion fiscale

Par et Geoffrey Livolsi
Le logo de Pasche, projeté sur la façade d'un palace monégasque, en juin 2010. © DR Le logo de Pasche, projeté sur la façade d'un palace monégasque, en juin 2010. © DR

Blanchiment, évasion fiscale... La plongée dans les comptes gérés par la banque Pasche à Monaco éclaire crûment les mécanismes permettant de masquer la destination finale ou l'identité des bénéficiaires réels de centaines de milliers d'euros. Troisième volet de notre enquête sur le bureau monégasque de cette filiale du Crédit Mutuel-CIC.

Un rocher pas encore au-dessus de tout soupçon

Par

Sur le papier, Monaco est rentré dans le rang et n'accepte plus de gérer d'argent sale. Dans la réalité, comme le montrent les révélations de Mediapart sur la banque Pasche et d'autres scandales récents, les mauvaises habitudes perdurent parfois. Dernier volet de notre série sur les pratiques bancaires monégasques.