Les nouveaux contours de l'islam politique

Victoire du parti Ennahda en Tunisie, du Parti de la justice et du développement, «à référentiel islamique», au Maroc, montée probable des Frères musulmans en Egypte... Faut-il parler d'islamistes, de partis islamiques, de musulmans conservateurs? Mediapart fait le point.

Qu’est-ce qu’un «islam modéré»?

Par

En Tunisie hier, au Maroc aujourd'hui, en Egypte demain, les urnes semblent promises aux partis affirmant leur identité islamique. «Islamistes modérés», «musulmans conservateurs», partis «à référentiel islamique»... L'hésitation terminologique procède d'une confusion idéologique qui se déchaîne lorsqu'il est question d'islam et de politique. Décryptage en quatre épisodes des nouveaux contours de l'islam politique presque un an après les révolutions arabes.

L’islam politique d’aujourd’hui est-il la démocratie chrétienne d’hier ?

Par
Ennahda est-il, en Tunisie, l'équivalent de la Démocratie chrétienne en Italie ? Les Frères musulmans, en Egypte, portent-ils un programme semblable à celui de la CSU bavaroise ? Parallèles et différences...

De la Tunisie à l'Egypte: la charia, source de quelle loi?

Par
Tunisie, Égypte, Libye… Dans les trois pays du «printemps arabe» qui doivent écrire une constitution, la scène politique est désormais dominée par des partis pour lesquels la référence à l’islam est centrale. La charia sera-t-elle la source de la loi? Et qu’est-ce que cela signifie concrètement? La charia est-elle brandie comme l’étendard d'une indépendance culturelle ou comme un instrument d’oppression? Troisième volet de notre enquête sur l'islam politique.

Existe-t-il vraiment un modèle turc ?

Par
En septembre dernier, le Premier ministre turc, Erdogan, a fait le tour des pays bouleversés par les révoltes arabes pour leur vendre «l’islam à la turque». Du Maroc à l’Egypte, l’AKP est un exemple précieux pour les partis à référent islamique, mais de là à en faire un modèle transposable…

Que viennent faire les salafistes en politique?

Par

Dernier volet de notre série sur l'islam politique, bouleversé par l'irruption salafiste, notamment en Egypte.