Existe-t-il vraiment un modèle turc ?

Par
En septembre dernier, le Premier ministre turc, Erdogan, a fait le tour des pays bouleversés par les révoltes arabes pour leur vendre «l’islam à la turque». Du Maroc à l’Egypte, l’AKP est un exemple précieux pour les partis à référent islamique, mais de là à en faire un modèle transposable…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Est-ce l’ampoule qui a copié la lampe à huile ? Ou plutôt l’inverse ? La question ne s'adresse pas à des mouvements écolos, mais aux partis majoritaires au Maroc et en Turquie. L’AKP, leParti de la justice et du développement, au pouvoir à Ankara, a été fondé en 2001, et a pris pour emblème une ampoule.