Récit d’une décolonisation ratée

Soixante ans après son indépendance, le Cameroun reste une nation pauvre où se perpétue un système de gestion et de contrôle colonial. Plus que d'autres pays d'Afrique francophone, il représente l'échec volontaire d'une décolonisation organisées afin que rien ne change.

Les «nouveaux Blancs» à la tête du Cameroun

Par

Soixante ans après son indépendance, le Cameroun reste une nation pauvre où se perpétue un système de gestion et de contrôle colonial. Plus que d’autres pays d’Afrique francophone, il représente l’échec volontaire d’une décolonisation afin que rien ne change.

La sale guerre de la France au Cameroun

Par

Des dizaines, peut-être des centaines de milliers de morts : c’est le bilan de la guerre française contemporaine la moins connue. Menée au Cameroun à la fin des années 1950 pour empêcher l’Indépendance, elle se poursuivra ensuite pour éradiquer toute idée politique divergente.

La mémoire étouffée du Cameroun

Par
Le bâtiment des Archives nationales à Yaoundé. © Thomas Cantaloube Le bâtiment des Archives nationales à Yaoundé. © Thomas Cantaloube

Yaoundé et Paris entretiennent depuis des décennies un silence coupable sur la guerre d’indépendance et les années de répression qui ont suivi, dans le but de priver les Camerounais de toute référence politique et donc d’imaginer des alternatives à la situation actuelle.

Cameroun: la guerre qui ne dit pas son nom

Par

Dans les régions occidentales du Cameroun anglophone se déroule un conflit brutal et sanglant que Yaoundé voudrait étouffer, réminiscence exacte de la guerre d’Indépendance. Soixante ans après, le Cameroun demeure un État gouverné par une pensée coloniale.