Biodiversité : à la COP15, un accord historique mais tout reste à faire

Après dix jours et une nuit de marathon diplomatique, 196 États sont parvenus à un accord historique sur la biodiversité ce lundi 19 décembre. Des voix s’élèvent pour critiquer le flou du texte qui risque de rendre difficile la mise en œuvre de ses objectifs.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il était présenté comme l’accord de la dernière chance, celui qui scellerait quatre années de débats pour la protection de la biodiversité à l’heure d’une sixième extinction de masse provoquée par l’humain. Lundi 19 décembre, les 196 pays présents à Montréal dans le cadre de la COP15 pour la biodiversité sont parvenus à un accord.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal